Home / Economie / Pour cause d’épuisement de matière première.. Congé forcé pour les employés de l’ENIEM

Pour cause d’épuisement de matière première.. Congé forcé pour les employés de l’ENIEM

Le P-DG de l’ENIEM a indiqué à l’APS que la matière première destinée à la production d’appareils électroménagers fabriqués par l’ENIEM dont des climatiseurs, des réfrigérateurs des cuisinières et autres, n’est plus disponibles au niveau des ateliers.

«L’Entreprise nationale des industries de l’électroménager (ENIEM) de Tizi-Ouzou réduit, à partir d’aujourd’hui, son activité au strict minimum», c’est ce qu’a affirmé dans la journée d’hier, le président-directeur général Mouazer Djilali à l’APS. C’est une situation à laquelle l’entreprise n’a jamais été confrontée depuis sa création dans les années 1970. Les centaines d’employés de cette entreprise publique sont contraints de partir en congé à compter d’aujourd’hui, suite à l’épuisement de la matière première nécessaire pour faire fonctionner les ateliers de l’usine sise à Oued Aissi. Ce responsable a indiqué à l’APS que la matière première destinée à la production d’appareils électroménagers fabriqués par l’ENIEM dont des climatiseurs, des réfrigérateurs des cuisinières et autres, n’est plus disponibles au niveau des ateliers. «Tout est bloqué. Ce qui a contraint l’administration à avancer le congé annuel des travailleurs à demain (mardi, Ndlr), avec le maintien d’un service minimum (pour le service commercial et l’administration)», a-t-il déploré. Cette situation inédite dans les annales de cette entreprise, fleuron de l’industrie nationale, et qui perdure depuis environ trois mois, est le résultat du «blocage de la matière première importée par l’ENIEM au niveau du port d’Alger», a expliqué Mouazer. Il a indiqué que «l’ENIEM n’a pas pu obtenir le renouvellement de sa licence d’importation et d’exploitation des appareils électroménagers devant lui permettre de les récupérer, au niveau du port d’Alger et entrepôt sous douane (ENIEM), et ce malgré les démarches effectuées dans les délais auprès du ministère de l’Industrie et des Mines».
A noter que toutes les entreprises spécialisées dans le secteur de l’électroménager font face à ce même problème de manque de matière première. Un député du Rassemblement nationale démocratique (RND) à Tizi-Ouzou, Tayeb Mokadem, avait, de son côté, adressé un courrier au Premier Ministre, dont une copie a été remise à l’APS, pour solliciter son intervention pour la délivrance d’une «autorisation CKD» au profit de cette entreprise pour mettre un terme à cette situation «fâcheuse aux conséquences très lourdes aussi bien économiquement que socialement». Pour rappel, l’activité économique nationale est en nette baisse ces dernières semaines. Des économistes algériens tirent la sonnette d’alarme sur les conséquences induites par l’instabilité de la sphère économique nationale. Un grand nombre d’entreprises privées traversent des difficultés après la mise sous mandat de dépôt de leurs patrons, accusés dans des affaires de corruption.
A. Ibersiene

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …