Home / Société & Region / Pour faire face aux besoins croissants en eau potable à Ghardaïa.. 700 millions DA dégagés

Pour faire face aux besoins croissants en eau potable à Ghardaïa.. 700 millions DA dégagés

Une enveloppe budgétaire de l’ordre de 700 millions de dinars a été dégagée par les pouvoirs publics au titre de l’année 2019 pour accompagner les besoins croissants en matière d’eau potable dans la wilaya de Ghardaïa, a-t-on appris des responsables de la wilaya. Cet investissement sera consacré principalement pour une opération de renforcement de la production et la mobilisation de l’eau potable souterraine (nappe phréatique ou albienne), en raison d’une croissance démographique accélérée et du développement de la demande des secteurs agricole et industriel dans la région, a précisé le secrétaire général de la wilaya. A ce titre, une opération pour un montant de 500 millions dinars a été projetée pour la réalisation de 7 nouveaux forages équipés pour le renforcement et la mobilisation de l’eau potable dans les communes de Ghardaïa, Metlili, Zelfana, Hassi Lefhal, Guerrara et El Menea, a indiqué Boualem Amrani. Deux cents millions de dinars seront consacrés pour la rénovation, la réhabilitation et l’extension du réseau d’alimentation en eau potable (AEP) à travers les différentes communes, en vue d’améliorer la qualité de service, et d’accompagner l’essor urbanistique que connaît la wilaya, a-t-il ajouté. Ces projets permettront d’améliorer, d’optimiser et de rénover les infrastructures de distribution d’eau potable, de lutter contre le gaspillage de cette denrée dans une région aride et de répondre ainsi aux défis de développement socio-économique, a-t-il expliqué. La wilaya de Ghardaïa compte actuellement quelques 150 forages d’AEP dont 6 destinés à l’industrie avec un volume de 270.302 m3/jour, de 110 réservoirs de stockage et château d’eau d’une capacité globale de plus de 117.000 m3 et un réseau d’AEP estimé à plus de 1.500 km linéaire, selon les données de la Direction des ressources en eau (DRE). Le taux de raccordement à l’eau potable dans la wilaya est estimé à 98% avec une dotation moyenne de 198 litres/jour par habitant.

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …