Home / International / Pour Israël, l’Arabie saoudite et les Emirats.. Washington veut la guerre contre l’Iran

Pour Israël, l’Arabie saoudite et les Emirats.. Washington veut la guerre contre l’Iran

Après le renforcement des sanctions contre l’Iran par Washington, le non-respect de la légalité mondiale est très souvent une politique du président américain. L’option du conflit armé est évoquée, le président Trump promettant à l’Iran sa fin officielle en cas de menace contre les intérêts américains. Une mauvaise idée pour le Washington Post, qui explique que cette confrontation serait pire que la guerre en Irak, en 2003. À en juger par les tensions récentes, les risques d’un conflit entre les États-Unis et l’Iran sont de plus en plus grands. Le week-end dernier, quelques jours après l’envoi d’un navire de guerre et de bombardiers américains au Moyen-Orient, en réponse à ce que les États-Unis percevaient comme des menaces iraniennes, trois pétroliers – deux saoudiens et un norvégien – ont été endommagés dans le golfe Persique par des actes de sabotage. Les tensions entre un gouvernement américain, dirigé par un président républicain qui ne mâche pas ses mots, et une puissance assiégée, mais hostile du Moyen-Orient, rappellent à beaucoup d’observateurs l’escalade qui a précédé l’invasion américaine de l’Irak, en 2003 ; une offensive qui a depuis, été jugée désastreuse par toutes les parties concernées.

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …