Home / Economie / Pour juguler la flambée des prix de la banane: L’APOCE demande l’annulation des licences d’importation

Pour juguler la flambée des prix de la banane: L’APOCE demande l’annulation des licences d’importation

Face à la flambée du prix de la banane, l’association de protection des consommateurs (APOCE) demande au gouvernement d’annuler les licences d’importation. Les prix de ce fruit ont atteint ces derniers jours les 700 DA le kilogramme. Chose qui n’est pas acceptable, selon l’APOCE, devant la dégradation du pouvoir d’achat des citoyens, estimant aussi qu’il n’y a aucune raison pour augmenter le prix. Mars 2017, la commission technique chargée de l’examen des demandes des opérateurs économiques activant dans le domaine de l’importation de la banane a donné son aval pour l’octroi de licences d’importation à 6 opérateurs (5 privés et une entreprise publique) sur un total de 44 opérateurs ayant déposé des demandes. Il était alors question d’importer dans une première étape une quantité de 55.000 tonnes de bananes, a indiqué un communiqué du ministère du Commerce.
La commission avait exclu 14 opérateurs pour ne pas avoir exercé l’activité d’importation de bananes au cours des cinq dernières années, dont 10 pour avoir proposé des prix non conformes au prix de référence (650 dollars/tonne. Aussi, 10 autres opérateurs ont été exclus pour avoir proposé d’importer de petites quantités et ne disposant pas d’entrepôt de stockage, de mûrissage et de froid, tandis que les demandes de 11 opérateurs ont été rejetées car ne remplissant pas les critères fixés par la commission lors de la sélection des opérateurs importateurs? Sans oublier que trois opérateurs ont été exclus pour leur implication dans des affaires de spéculation et figurant sur le fichier des spéculateurs, ajoute le communiqué. En septembre 2017, le ministère du Commerce avait délivré 25 licences pour l’importation de la banane pour autant d’importateurs. Le prix d’un kilogramme de la banane ne devrait pas dépasser les 220 DA, selon les prévisions de la fédération nationale des importateurs.

R. E.

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …