Home / Economie / Pour la fabrication d’accessoires de GPL.. Naftal négocie avec un partenaire étranger

Pour la fabrication d’accessoires de GPL.. Naftal négocie avec un partenaire étranger

Une production importante est attendue cette année, pour atteindre 3,816 millions d’unités, puis 4, 850 millions en 2020 et un maximum de 6,770 millions en 2023.

Des négociations sont en cours entre Naftal et un partenaire étranger, pour la fabrication d’accessoires de bonbonnes de gaz propane liquéfié (GPL) pour véhicules à Mascara, a annoncé hier, le directeur de l’unité de la wilaya de fabrication des bonbonnes de gaz de Naftal, Djamel Laoudi. En marge d’une visite à l’unité du wali de Mascara, Hamid Baiche, à l’occasion de la célébration du double anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures et de la création de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Laoudi a indiqué que 4 hectares, sur une superficie globale de 10 ha sont réservés à l’unité pour abriter le nouveau projet de production d’accessoires de GPL pour véhicules. Il a également fait part de contrats qui seront passés avec les producteurs de véhicules locaux, pour l’installation de ces accessoires avant la remise des véhicules aux clients.
Le projet de modernisation des moyens de production de cette usine, doté d’une enveloppe de 750 millions de DA et lancé en 2011 après son rattachement à Naftal, a permis d’augmenter la production de bonbonnes du gaz butane et de gaz propane liquéfié pour véhicules, de bacs de propane et de matériels de lutte contre les feux, de 2,396 millions unités en 2017 à 2,826 millions en 2018. Une production importante est attendue cette année, pour atteindre 3,816 millions d’unités, puis 4, 850 millions en 2020 et un maximum de 6,770 millions en 2023. Pour faire baisser la facture des importations des carburants, les pouvoirs publics misent sur la conversion des véhicules roulant à l’essence vers le GPL. Dans ce sens, le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, avait affirmé qu’un objectif de 900.000 à 1 million de kits GPL «Sirghaz» à installer a été fixé à l’horizon 2020 à l’échelle nationale, grâce à la formation des jeunes dans ce créneau. Par ailleurs, il a précisé que cet objectif sera atteint avec la multiplication du nombre de centres de montage de ces kits à l’échelle nationale, et avec la formation des jeunes désireux d’investir ce créneau, créer de l’emploi et des micro-entreprises dans ce secteur.
Mustapha Guitouni avait rappelé que 400.000 kits «Sirghaz» sont installés annuellement dans différentes wilayas du pays. Il a également indiqué avoir donné des instructions aux responsables de Naftal, pour lancer des formations dans ce domaine, destinées aux jeunes détenteurs de diplômes de techniciens supérieurs et d’ingénieurs. Le ministre a rappelé que les kits GPL sont destinés aux véhicules utilisant de l’essence, déclarant qu’une étude est actuellement en cours avec une entreprise polonaise, pour généraliser ce système avec les véhicules roulant au gasoil. L’objectif est aussi de rationnaliser la consommation de cette source d’énergie, et de protéger l’environnement de toute source de pollution.
Samir Malek

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …