Home / Actualité / Prix Escale Littéraire d’Alger: 13 romans sélectionnés

Prix Escale Littéraire d’Alger: 13 romans sélectionnés

Les treize romans algériens sélectionnés pour la première liste qui va se disputer le Prix de l’Escale d’Alger sont annoncés, cette semaine, par le commissariat de ce Prix.

Ainsi on apprendra que “Fetwa” de Mustapha Bouchareb, “La Colombe de Kant” de Aïcha Kassoul, “Le Roman des Pov’cheveux” de Lynda Chouiten, “Le soleil n’était pas obligé” de Saad Khiari, “Cubaniya” de Jaoudet Gassouma, “1994” de Adlène Meddi, “Pupille” de Riadh Hadir, “Au secours Morphée” de Akram El Kébir, “Le temps de mourir” de Saïd Oussad, “Promesse de bandit” de Ahmed Gasmia, “Nomade Brulant” de Amina Mekahli, “Le fils à maman” de Nadjib Stambouli et enfin “Alunissons” de Lynda Handala sont les treize titres algériens sélectionnés pour la première liste de ce concours national.
Une belle sélection de plumes des plus prometteuses en Algérie, ces deux dernières années.
A noter que le monde du livre, notamment du roman connait une bonne dynamique ces dernières années.
Plusieurs auteurs algériens qui se sont fait connaitre ces derniers temps ont rencontré un franc succès au niveau national, et même international.
C’est le cas du journaliste écrivain Kamel Daoud, ou encore de la jeune auteure Kaouther Adimi et d’autres encore qui font beaucoup parler de leurs œuvres, notamment en Europe.

Œuvres publiées en Algérie

Escale d’Alger est un Prix qui vise à mettre en valeur cet énorme potentiel de la nouvelle scène littéraire algérienne. Dans un communiqué rendu public, les responsables de ce Prix se disent que cet événement “vise à mettre en lumière le roman d’un auteur algérien, vivant et publiant en Algérie.
En plus du Prix, le jury décerne habituellement un “Coup de cœur” pour encourager un second candidat”, affirment-ils. Le jury de ce Prix, composé de huit journalistes ou écrivains algériens et français va trancher sur ces dix œuvres littéraires éditées en Algérie entre juillet 2017 et juillet 2018. Les lauréats de cette 5 e édition seront annoncés au mois d’octobre prochain, lors du prochain Salon International du Livre d’Alger (SILA). À noter que le prix de l’Escale d’Alger a eu le privilège de nommer Habib Ayyoub en 2013, Kamel Daoud en 2014, Leila Hamoutène en 2015, et Mohamed Sari en 2016. “Cet évènement littéraire ne peut avoir lieu que grâce au soutien de la direction du Sofitel et de plusieurs sponsors dont les noms seront révélés lors de la conférence de presse qui se tiendra le lundi 8 octobre au Sofitel Alger”, précisent ces organisateurs.

Arezki Ibersiene

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …