Home / Société & Region / Procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Huit inculpés devant la justice

Procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Huit inculpés devant la justice

Le procès de l’affaire de dilapidation de denier public dont le montant a été évalué par les enquêteurs à 37 milliards de centimes, à la maternité de Sidi Bel-Abbès, passera aujourd’hui mercredi, au tribunal délictuel de Sidi Bel-Abbès. Il s’agit de 03 ex-directeurs impliqués, dont 02 avaient occupés des postes de responsables dans d’autres établissements de la santé publique, ainsi que 05 autres dont des cadres de la même direction et fournisseurs. L’affaire remonte au mois d’octobre 2017, lorsqu’une enquête a été ouverte par les éléments de la gendarmerie nationale sur la dilapidation et passation de marchés contraires à la réglementation, au niveau de l’établissement de la maternité.
En octobre 2018, les trois responsables et par décision du ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière étaient relevés de leur fonction, dont l’ancien responsable de l’EPH Dahmani Slimane de Sidi Djilali, et l’ex-directeur du centre de lutte contre le cancer, et l’ex-directrice de la maternité limogée. «Pour rappel, le directeur placé à la tête de l’hôpital mère-enfant a déposé officiellement sa démission», a affirmé la DSP de Sidi Bel-Abbès. «La gestion de cet établissement a nécessité l’intervention des services de la DSP pour assurer la continuité des services de cet établissement, puisque l’ex-responsable était incapable de le gérer d’une manière à assurer aux différents services les moyens matériels élémentaires», a-t-on précisé. Les mis en cause seront jugés pour dilapidation de denier public, participation à la dilapidation, faux et usage de faux, passation de marchés contraires à la réglementation.
Salima D.

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …