Home / Algérie / Production du corail bleu à Tizi Ouzou: Deux projets seront lancés en 2018 à Mizrana

Production du corail bleu à Tizi Ouzou: Deux projets seront lancés en 2018 à Mizrana

Deux projets destinés à la production du corail seront lancés durant l’année en cours au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou.

L’un de ces projets sera destiné à la production du corail bleu d’Australie pour la joaillerie qui sera réalisé dans la localité de Mizrana, à une quarantaine de kilomètres de Tizi-Ouzou, et l’autre pour la production des roches molles et du corail et qui sera destiné à l’importation puisqu’il y a une forte demande de ce produit en Europe. «Je dirai que les études de ces projets sont finalisées et seront lancés en 2018», a annoncé le directeur local de la Pêche et des Ressources halieutiques, Bélaïd Abdelhafid. Le même responsable a précisé que ces projets permettront de produire 100 tonnes de corail par cycle d’élevage. Dans le même sillage, Abdelhafid est revenu en détail sur les projets dont elle a bénéficié la wilaya dans la filière de l’aquaculture. Il a cité le projet portant production de la céréole (un petit thon) qui sera destiné à la consommation locale. Ce projet est considéré comme deuxième du genre réalisé dans le monde entier, après celui mené en Amérique latine qui est la seule région du monde qui maîtrise la reproduction de ce type de ressource halieutique (céréole). La wilaya s’engage à produire ce poisson au niveau de la localité de Mizrana. «C’est un projet qui sera réalisé par la diaspora algérienne établie au Canada en collaboration avec des experts australiens et qui devront procéder à l’installation de ce projet dont les études sont en cours de finalisation», dira Bélaïd Abdelhafid. Par ailleurs, le directeur des ressources halieutiques a indiqué que pas moins de quinze projets aquacoles seront installés entre la localité maritime de Tigzirt et Iflissen dont 3 projets seront destinés à la production des huîtres et des moules à Iflissen et dix autres implantés au niveau de la zone de Mizrana. Ces projets permettront d’augmenter les capacités productives en matière de ressources halieutiques, notamment la conchyliculture au niveau de la wilaya pour atteindre 10 000 tonnes/an. Le même directeur est revenu sur la spécificité pour chaque projet. «Les deux projets déjà lancés au niveau de la zone d’iflissen d’une superficie de 2 hectares permettront de produire 250 tonnes d’huîtres et de moules et le troisième projet qui est en cours d’étude permettra de produire 600 tonnes de loup et de dorade/an». S’agissant des dix autres projets prévus à Mizrana, deux ont été lancés pour la production du loup et de la dorade en cage flottante, chacun produira 600 tonnes par an, la même spécialité pour les 4 autres projets dont les études sont finalisés et les pêcheurs ont reçu leurs actes de concession. Ceci alors que les procédures administratives sont finalisées pour l’installation de deux autres projets destinés à la conchyliculture (huîtres et moules). Pour cela, ils seront lancés durant l’année en cours. Le premier responsable a plaidé d’aller vers le développement de l’aquaculture pour augmenter la production locale et répondre favorablement à la demande qui est au niveau de croisière. «Ces projets aquacoles inscrits à l’indicatif de notre wilaya nous permettront de booster la production halieutique et d’atteindre au minimum 10 000 tonnes par an qui est actuellement de 1 500 tonnes/an».

Z. C. Hamri

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …