Home / Algérie / Projet de gaz naturel Taghzout (Bouira): Les villageois réclament son dégel

Projet de gaz naturel Taghzout (Bouira): Les villageois réclament son dégel

Le siège de l’APC de Taghzout, une commune située à huit km au nord de Bouira, a été fermé, hier, par les habitants de plusieurs villages qui sont réunis sur le flanc sud du Djurdjura pour réclamer le lancement du projet de raccordement au réseau du gaz naturel.

Ils étaient des dizaines à se rassembler devant le siège de l’APC pour interpeller les pouvoirs publics afin de mettre un terme au calvaire de ces villages de la partie nord-ouest de la commune, notamment Inesman, Lkaf Ouaarqoub, Maâdhi, Tala Boughelal, Ighil Oumenchar, etc. Ces localités regroupent environ 6000 habitants, soit près de la moitié de la population de Taghzout.
«Nous sommes revenus aujourd’hui, pour réclamer notre droit au réseau du gaz naturel. Depuis plusieurs années, les responsables locaux, que ce soit au niveau de l’APC ou de la wilaya, ne faisaient que nous mener en bateau par leurs fausses promesses. Le projet n’a pas été encore réalisé. Nous en avons marre. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de fermer le siège de l’APC», a déclaré un représentant des villageois. Les protestataires affirment que leurs villages sont les seuls à ne pas être raccordés au réseau du gaz naturel. «En hiver, nous ne trouvons pas le gaz butane. C’est la seule région de la commune qui souffre. Certains villages sont situés à 900 mètres d’altitude. C’est pourquoi nous interpellons les autorités de wilaya de faire en sorte à ce que le projet du gaz naturel soit lancé dans les plus brefs délais», ajoute-t-il. D’autres porte-paroles de villageois ont tenu à souligner que l’action de protestation menée, hier, n’a rien de politique, d’autant plus que l’assemblée populaire communale de Taghzout n’a pas encore été installée. De son côté, M. Chabane Chaouche Messaoud, P/APC de Taghzout, a affirmé que le projet de raccordement au réseau du gaz naturel pour ces villages qui est prévu dans le programme complémentaire a été touché par les mesures du gel décidées par les pouvoirs publics. «Pour ce projet de raccordement au réseau du gaz naturel de ces villages, l’APC a réalisé les études pour l’ensemble des villages de la commune durant le mandat précédent. Pour le lancement de ce projet, il faut attendre la levée de la mesure du gel», a-t-il souligné. De plus, le maire ajoute qu’il y’ a plusieurs piquages à proximité d’où ces villages peuvent être alimentés. «Nous souhaitons que les pouvoirs publics décident de dégeler ce programme qui permettra de raccorder presque la moitié de la commune au réseau du gaz naturel», a-t-il déclaré. Outre le gaz naturel, les protestataires dénoncent l’absence d’un réseau d’assainissement, routes dégradées, etc.

Ali Cherarak

About Armadex

Check Also

l’Europe face à l’extrémisme religieux.. De l’exode passif à l’islamisme actif

L’Europe est en train de voir naître, dans sa communauté musulmane, une influence djihadiste. Celle-ci …