Home / Algérie / Projet des 7000 logements AADL à Oran: Temmar pose la première pierre

Projet des 7000 logements AADL à Oran: Temmar pose la première pierre

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a procédé jeudi à Oran à la pose de la première pierre du projet de 7.000 logements du programme location/vente AADL au nouveau pôle urbain de Messerghine. «Les projets de logements du type location/vente dans la wilaya d’Oran se déroulent dans de bonnes conditions, ce qui se traduit aujourd’hui par le lancement de 7.000 logements», a déclaré le ministre sur place. Il a ajouté qu’il ne reste que 3.000 logements à inscrire sur un total de 90.000 logements au niveau national pour terminer le financement des projets AADL. Pour le ministre, la wilaya d’Oran, à l’inverse des autres wilayas, dispose d’assiettes foncières pour abriter des projets d’habitat. «Il reste encore des réserves foncières permettant de programmer d’autres projets d’habitat du même type pour répondre aux demandes du programme AADL», a-t-il souligné, appelant au lancement du choix d’assiettes foncières pour le restant des quotas. Le ministre a précisé que «les autres programmes comme le promotionnel aidé LPA et les logements sociaux locatifs sont en cours de réalisation; des opérations de distribution sont programmées jusqu’à la fin d e l’année en cours». Lors de sa visite au projet de réalisation de 1.300 logements à Ain El Beïda, Abdelwahid Temmar a appelé à la nécessité de livrer le projet en novembre prochain. Les logements sont achevés à 100% en attendant la finition des travaux secondaires dont ceux de l’assainissement, de la viabilisation, de l’AEP et autres. À la prochaine rentrée scolaire, il sera également procédé à la réception de deux lycées, de deux CEM et de trois groupes scolaires dans les nouvelles cités AADL d’Aïn El Beida. Par ailleurs, M. Temmar a insisté sur la disponibilité des équipements publics dont les établissements scolaires, les structures sanitaires, de la sûreté et autres services à proximité des cités d’habitation. S’agissant de la résorption de l’habitat précaire, le ministre a souligné qu’un programme national portant sur la réalisation de 500.000 logements existe, appelant les propriétaires privés à rénover leurs immeubles. Il a ainsi annoncé que son département a lancé un recensement des vieux bâtis relevant de l’OPGI pour récupérer les assiettes foncières après le relogement de leurs occupants afin de réaliser des programmes d’habitat ou d’espaces verts selon les besoins de la wilaya. La wilaya d’Oran procèdera en novembre et décembre prochains à la distribution de 1.300 et 2.799 logements de type location/vente, selon les explications fournies par le directeur général de l’AADL.

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …