Home / Société & Region / Projet des 78 logements LSP en souffrance à Sidi Bel-Abbès.. Les acquéreurs interpellent le wali

Projet des 78 logements LSP en souffrance à Sidi Bel-Abbès.. Les acquéreurs interpellent le wali

Dans une lettre adressée au wali, les souscripteurs expliquent que le projet en souffrance, devait être livré en 2013, alors que le taux de réalisation n’a pas dépassé le seuil de 50%.

Les acquéreurs des 78 logements LSP, réalisés sur le site de la sortie nord la ville de Sidi Bel-Abbès, interpellent le wali pour retirer le projet de l’actuel promoteur, et relancer celui en souffrance depuis des années. Dans une lettre adressée au wali, les souscripteurs expliquent que le projet en souffrance, devait être livré en 2013, alors que le taux de réalisation n’a pas dépassé le seuil de 50%, puisque le promoteur chargé de la réalisation est poursuivi en justice pour escroquerie, précise-t-on.
Le fils du promoteur associé à son père, a, selon l’écrit, pris la responsabilité de terminer les travaux qui restent à réaliser, sauf que la vérité est toute autre, puisque à ce jour, le projet est toujours en arrêt. Les acquéreurs avaient posé le problème aux autorités locales, ayant demandé de créer une association pour réclamer leurs droits, précisent les pétitionnaires, chose qui, selon eux, a été faite, mais à ce jour, le promoteur n’a pas encore relancé les travaux, et aucune procédure n’a été prise contre lui, précise-t-on. Le wali Abdelhafid Saci a inspecté le projet en souffrance en novembre 2018, et avait accordé un délai d’un mois pour relancer les travaux et remettre les actes de propriétés aux acquéreurs.
«Une procédure qui jusqu’à maintenant n’a pas été respectée, et on ne fait que supporter de plus en plus les frais de la location et la situation de misère qui nous épuise depuis des années», déplorent-ils. Les pétitionnaires précisent que ladite entreprise a été pénalisée par deux mises en demeure, mais le projet n’a toujours pas été retiré audit promoteur, et demeure toujours en arrêt. Les acquéreurs en souffrance et en difficulté, interpellent les autorités locales, à leur tête le wali, à intervenir en urgence, pour relancer le projet et charger une autre entreprise de la réalisation de ce projet, en obligeant ledit promoteur de leur remettre les actes de propriétés.
Salima D.

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …