Home / Economie / Projets de raccordement en gaz et électricité: Guitouni refuse de parler de gel

Projets de raccordement en gaz et électricité: Guitouni refuse de parler de gel

Une fois que la situation financière du pays s’améliore, les projets d’électrification et de raccordement en gaz naturel, déjà inscrits, seront relancés, a promis le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni.

«Aucun projet d’électrification ou de raccordement en gaz naturel qui a été inscrit au profit des wilayas, n’a été gelé, mais, il s’agit, d’un report décidé par les pouvoirs publics, jusqu’à ce que la situation financière du pays serait en mesure d’assurer la concrétisation de ces projets», a indiqué le ministre, en marge de sa visite d’inspection et de travail dans la wilaya. Dans ce contexte, Guitouni a affirmé que l’Etat va consentir un effort supplémentaire pour permettre à des wilayas, comme Médéa, de rattraper le retard accusé en matière notamment en gaz naturel, dont le taux actuel se situe aux alentours de 47%, ajoutant que l’objectif, à court terme de son département, est d’aligner le taux de cette wilaya sur celui enregistré dans d’autres régions du pays. Par ailleurs, il a évoqué la disponibilité de son département à accompagner l’opération de retour des populations dans leurs lieux de résidence d’origine, à travers la mise en place d’une formule de financement triangulaire (Sonelgaz-wilaya et communes) pour raccorder les villages et hameaux qui ont été désertés lors de la décennie noire et permettre à ces habitants de retrouver une nouvelle vie. Le ministre avait donné, dans la matinée, le coup d’envoi des travaux de raccordement en gaz naturel de la ville de Tablat, au nord-est de Médéa. Ce projet permettra de raccorder, une fois achevé, pas moins de 2876 foyers, à partir du gazoduc qui transite de Béni-Slimane (est) vers la localité d’El-Haoudine, au nord-est. Selon la direction de l’énergie de la wilaya de Médéa, citée par l’APS, une subvention financière d’un montant de l’ordre de 250 millions de dinars a été consacrée pour le raccordement en électricité des villages et hameaux de la wilaya dans le cadre de l’opération d’aide au retour des populations à leurs lieux de résidence d’origine. Selon la même source, une première tranche, d’un montant de 50 millions DA, puisée sur budget de wilaya, a été débloquée en vue du raccordement de 207 foyers ruraux, ventilés à travers 15 villages qui connaissent un retour progressif de leurs habitants, après un exode forcé induit par les douloureux évènements qu’à connu la région durant la décennie noire, a-t-on expliqué. La seconde tranche, octroyée par le fonds de solidarité et de garantie des collectivités locales (FSGCL), d’un montant de 200 millions de dinars, devrait permettre le raccordement en électricité de 511 foyers ruraux supplémentaires répartis sur 23 villages et hameaux, en phase de repeuplement, à la faveur des actions menées par les pouvoirs publics, dans le but d’accompagner les «candidats» au retour.

Hafid M.

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …