Home / Société & Region / protection civile.. Des infrastructures inaugurées dans la capitale

protection civile.. Des infrastructures inaugurées dans la capitale

Le wali d’Alger a émis le souhait de voir se doter chaque commune d’une infrastructure de la protection civile. «C’est là un souhait que nous concrétiserons Inchallah», a conclu Abdelkader Zoukh.

Le DG de la protection civile, Boualem Boughlef, accompagné du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, a procédé hier à l’inauguration de trois nouvelles infrastructures dans la capitale.
Il s’agit de l’unité de Douéra, qui vient renforcer ce secteur au niveau d’une commune qui prend de l’ampleur au plan démographique, mais aussi pour compléter les besoins de la circonscription administrative de Draria en matière de protection civile, eu égard à l’essor de plus en plus croissant que connaît cette dernière. Cette unité porte désormais le nom de Sid Ahmed Kani, un des éléments les plus actifs décédé en octobre 2018. La deuxième infrastructure inaugurée est le nouveau siège de l’unité secondaire de Rouiba, qui a connu une extension permettant désormais, aux éléments de mieux intervenir et d’accomplir leurs missions dans des conditions adéquates. De par sa position au niveau de plusieurs axes routiers importants, cette unité sera d’une grande utilité pour les citoyens.
Elle a été baptisée du nom du sergent Merzak Yatou, martyr du devoir décédé en 1995, à la suite d’un acte terroriste, une voiture piégée, alors qu’il se trouvait à bord d’une ambulance de la protection civile sur la route reliant Cherarba à El Kalitous (Eucalyptus). La troisième inauguration concerne le stade se trouvant au niveau de l’unité centrale de la direction de wilaya à El Harrach (à proximité du CHU Zemirli). Il s’agit, en fait, de l’extension de cette infrastructure sportive, réalisée, comme l’a indiqué le directeur de la protection civile de la wilaya d’Alger, grâce aux concours de la wilaya, de la tutelle ainsi que des bienfaiteurs.
Cette infrastructure, faut-il le rappeler, est, parallèlement aux éléments de la protection civile, utilisée par plusieurs associations sportives de proximité. Dans un point de presse animé en marge de la visite, le DG de la protection civile a souligné la volonté du corps qu’il dirige, de continuer à concrétiser sur le terrain la politique du président de la République et celle du gouvernement. «Notre souci majeur est d’être au service des citoyens, et de veiller à les protéger dans le cadre des missions qui nous sont conférées. L’on constate à travers la nouvelle stratégie de ce secteur une évolution appréciable tant en matière d’effectifs que sur le plan d’acquisition de matériels modernes, qui nous placent au diapason international», a déclaré Boualem Boughlef.
De son côté, le wali d’Alger a émis le souhait de voir se doter chaque commune d’une infrastructure de la protection civile. «C’est là un souhait que nous concrétiserons Inchallah», a conclu Abdelkader Zoukh. Dans une lettre lue par le directeur de la protection civile de la wilaya, le colonel Mohamed Tighrestine, le DG affirme que le secteur dont il est responsable «poursuivra sans relâche l’application des instructions du gouvernement et les recommandations du président de la République, d’être à la disposition des citoyens en ne lésinant sur aucun moyen, humain soit-il ou logistique. De même qu’il a rappelé les efforts déployés par l’Etat pour faire de ce secteur un fleuron au service des citoyens». «Nous sommes fiers aujourd’hui, du niveau de maîtrise atteint par les cadres et les éléments de ce secteur. C’est l’occasion pour nous de remercier le président de la République qui a tant œuvré pour la construction d’une Algérie d’ “el izza oual karama”». a conclu M. Boughlef.
Ali Fares.

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …