Home / Actualité / Protesta des médecins résidents: La «contagion»

Protesta des médecins résidents: La «contagion»

Le mouvement de protestation des médecins résidents se durcit. Après le sit-in réprimé de l’hôpital Mustapha, les contestataires recourent à d’autres formes de lutte pour faire valoir leurs droits. Hier, en plus de la marche organisée à Constantine par les médecins résidents en signe de solidarité avec leurs collègues d’Alger, c’est au tour des médecins résidents en pédiatrie de boycotter leur examen de DEMS qui sanctionne la fin de leurs études médicales spécialisées. Le Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra) a qualifié l’action de réussite.
Il a rappelé, dans un communiqué, que ce boycott concerne «toutes les épreuves de la session normale de janvier 2018, toutes spécialités confondues, et ce, jusqu’à satisfaction de l’ensemble des revendications». «Pour la première fois de l’histoire de la médecine en Algérie, il n’y aura pas de nouveaux assistants en 2018», a déclaré le Dr Taileb Mohamed, résident et membre du bureau national du Camra qui a insisté que ce boycott est une réponse à la violence de la répression du rassemblement de mercredi passé. D’après lui, «une plainte sera prochainement déposée contre les agresseurs des médecins».
Par ailleurs, des avocats se sont portés volontaires pour défendre la cause des médecins en justice et les assister dans leur procédure de dépôt de plainte. «Plusieurs avocats nous ont contactés et ont proposé leur assistance pour nous aider à porter plainte», a expliqué le Dr Taileb qui affirme que les dossiers et certificats médicaux des médecins résidents blessés lors du rassemblement de Mustapha Pacha sont en cours de rassemblement. Le Camra a appelé à un autre rassemblement national pour ce mardi 9 janvier, au CHU d’Oran.

R. N.

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …