Home / International / Protestations en Italie contre la guerre au Yémen.. «Nous ne serons pas complices de l’Arabie Saoudite»

Protestations en Italie contre la guerre au Yémen.. «Nous ne serons pas complices de l’Arabie Saoudite»

Une manifestation s’est déroulée dans le port de Gênes, en Italie. Des syndicalistes dockers ont tout tenté pour empêcher le transfert de générateurs électriques au cargo saoudien Bahri-Yanbu, supposant qu’ils auraient une finalité militaire. Après les péripéties du cargo saoudien Bahri-Yanbu, qui devait charger «huit canons [français] de type Caesar» au port du Havre le 10 mai (ainsi que l’a révélé le site d’investigation Disclose), mais qui n’a finalement pas fait d’escale dans le port français, en raison de la polémique soulevée en France, une autre livraison a été chahutée en Italie, au port de Gênes, les 20 et 21 mai. Des syndicats italiens ont manifesté leur refus de procéder au chargement des générateurs électriques, qui devaient être transférés à bord puis livrés à l’Arabie saoudite, selon eux à des fins militaires.
Les dockers militants ont annoncé qu’ils feraient grève jusqu’à ce que le navire quitte le port. «Nous ne serons pas complices de ce qui se déroule Yémen», a déclaré leur chef de file, en référence à la guerre qui fait rage dans ce pays depuis 2014, et à laquelle participe une coalition menée par Riyad. Malgré leurs efforts pour empêcher le bateau d’accoster, il y est tout de même parvenu. Le 9 mai, plusieurs dizaines d’activistes, dont des militants d’ONG et de partis politiques comme la France insoumise, le Parti communiste (PCF), le Nouveau parti anticapitaliste (NPA), et Europe écologie les verts (EELV), s’étaient rassemblés au port du Havre, pour protester contre la vente d’armes françaises à l’Arabie saoudite.

About Letemps

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …