Home / International / Pyong Yong dit que le pays est désormais capable de frapper l’Amérique: La Corée du Nord se proclame Etat nucléaire

Pyong Yong dit que le pays est désormais capable de frapper l’Amérique: La Corée du Nord se proclame Etat nucléaire

La Corée du Nord est désormais un pays nucléaire. C’est ce qu’a noté hier Pyong Yong après le tir d’un missile balistique. Washington menace de riposter, alors que la Russie appelle au calme.

La Corée du nord a annoncé la réussite du lancement d’un nouveau type de missile intercontinental Hwasong-15, écrit hier le site de la chaîne Russia Today, RT. D’après Pyongyang, ce missile est capable d’atteindre n’importe quelle cible sur tout le territoire américain. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a personnellement assisté au lancement. Il a noté que le pays avait terminé avec succès la création de l’arme nucléaire. Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni hier en urgence à New York pour évoquer les mesures de pression sur Pyongyang.
Les experts pensent que les nouvelles sanctions n’auraient aucun sens contre la Corée du Nord parce que Washington sait que Pyongyang continuera tout de même de lancer des missiles. Il est indiqué que la hauteur du vol était de 4.475 km avec une portée de 950 km. Le vol a duré 53 minutes, le missile s’est échoué dans la zone économique exclusive du Japon, à 250 km de la préfecture d’Aomori.
Il est rapporté que Hwasong-15 n’a pas infligé de dégâts aux navires ni aux avions et que son lancement n’a pas affecté la sécurité des Etats voisins. «En suivant une trajectoire optimale, ce missile peut atteindre 12 000 km. Autrement dit, désormais tout le territoire américain est à la portée de la Corée du Nord. On assistera à beaucoup d’hystérie politique de la part des USA à ce sujet. Mais maintenant ils ont vraiment peur et réfléchiront plus d’une fois avant d’y organiser des exercices», note un expert, cité par un média russe. «Je pense qu’à présent la question sur les éventuelles sanctions sera close parce qu’en réponse aux sanctions, la Corée du Nord lancera de plus en plus de missiles avec des ogives nucléaires. Les USA ne comprennent que la force», estime l’expert. Pourtant, le président américain a menacé de riposter au tir de missile nord-coréen. Il a noté hier que d’importantes mesures allaient être décidées contre Pyong Yong. Un sérieux camouflet pour Donald Trump, qui avait assuré que le développement de telles capacités «n’arriverait pas».
La sénatrice Olga Kovitidi a noté que l’unique sortie civilisée de cette situation était de s’asseoir à la table des négociations, et elle a appelé les Américains et la Corée du Sud à cesser leurs exercices parce que la Corée du Nord percevait ces manœuvres comme une menace et y réagirait de manière appropriée. La Russie a dénoncé le tir de missile nord-coréen et appelé au calme.
La Chine et la Russie demandent depuis longtemps à Washington et à Pyongyang d’accepter leur proposition de «double gel», qui verrait la Corée du Nord suspendre ses essais de missiles nucléaires et balistiques en échange d’un arrêt des exercices militaires américano-sud-coréens. Un plan rapidement rejeté par les Américains en août 2017.

Mounir Abi

About Armadex

Check Also

Politique hostile à l’Iran.. Le président français se joint à Washington

L’Elysée, qui ne dénonce pas le retrait de Washington de l’accord avec l’Iran, est contre …