Home / Sports / Qualifié à la phase de poules de la Ligue des Champions: Un Mouloudia en mode rouleau compresseur

Qualifié à la phase de poules de la Ligue des Champions: Un Mouloudia en mode rouleau compresseur

En ne faisant qu’une bouchée des Nigérians du FC MFM, samedi soir,w au stade du 5 Juillet (6-0), le MC Alger a facilement validé son billet pour la phase de poules de la Ligue des Champions qu’il retrouve sept ans après.

Décidément le Mouloudia version Bernard Casoni est lancé à pleine vitesse. Seul club algérien à être encore présent cette saison sur les trois tableaux, championnat, Coupe d’Algérie et Ligue des Champions africaine, les Vert et Rouge se sont mis ces dernières semaines en mode rouleau compresseur. Leur dernière victime a pour nom l’équipe du FC MFM dans le cadre de la lucrative compétition continentale. Les Nigérians avaient pourtant remporté chez eux la manche aller à Lagos sur le score de 2 buts 1 avant d’être laminés 6-0, samedi, sur la pelouse du 5 Juillet. Un stade olympique qui est en passe de devenir le temple du Doyen puisque hormis une défaite face à l’USM Alger (0-2), un nul face à ce même adversaire (2-2), et un autre face au CR Belouizdad (0-0), les coéquipiers de Hichem Nekkache y ont gagné tous leurs matches cette saison. Mieux, sur les dix dernières rencontres dans le grand stade de la capitale ils ont inscrit la bagatelle de 34 buts, soit un impressionnant ratio de 3.4buts/match, chose que le club n’a pas connu depuis des lustres. Avec ses 53 buts inscrits cette saison en 32 matches, toutes compétitions confondues, le MCA peut se targuer de posséder la meilleure attaque du pays. De quoi favoriser le grand retour de ses supporters qui sont plus de 40000 à avoir assisté aux derniers matches de leurs favoris. Et comme ces derniers sont intenables dans leur nouveau jardin, les Chnaoua leur ont réclamé une deuxième étoile sur le maillot du club qui court derrière le sacre africain depuis 1976. Suite à quoi l’entraîneur Bernard Casoni a répondu en fin de rencontre. «Cette qualification à la phase de poules de la Ligue des Champions est une excellente chose pour nous. Mais on ne doit pas s’enflammer, car jusque-là nous n’avons pas encore croisé les grosses cylindrées du continent. Ce n’est qu’une fois qu’on aura affronté ces équipes, qu’on pourra avoir une idée sur notre niveau dans cette compétition. En attendant, on doit continuer à travailler durement afin qu’on puisse atteindre le niveau qui nous permet de rivaliser avec les meilleurs clubs sur l’échelle africaine», a analysé avec pleine de lucidité le coach français des Vert et Rouge qui est le premier à savoir que son équipe n’a encore rien gagné cette saison. Il est vrai qu’en championnat, le Mouloudia est encore loin du leader constantinois qui le distance de sept points. S’il veut à jouer le titre, le Doyen doit gagner son match retard à Tizi Ouzou face une équipe de la JS Kabylie menacée de la relégation, ce qui n’est pas évident. Même en Coupe d’Algérie, rien n’est sûr que la bande à Hachoud héritera d’un tirage facile lors des demi-finales. Enfin, pour que le MCA aspire à remporter la Ligue des Champions, il doit faire preuve de beaucoup de solidité en dehors de ses bases, notamment en Afrique subsaharienne où il n’a plus gagné le moindre match depuis 1976, l’année justement de son premier et seul sacre continental. Comme quoi, le chemin reste long et semé d’embûches…

Ouassel Mounir

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …