Home / Algérie / Ras-le-bol des habitants d’Attouche (Makouda): Le wali sur place le 22 novembre

Ras-le-bol des habitants d’Attouche (Makouda): Le wali sur place le 22 novembre

«Attouche attend son développement», «face au marasme Attouche interpelle le wali»…tels sont les mots d’ordre brandis par les habitants du village Attouche, dans la commune de Makouda, à une vingtaine de kilomètres au nord de Tizi Ouzou.

C’est ce qu’on pouvait lire, entre autres, sur les banderoles déployées par les villageois de Attouche qui se sont regroupés devant le siège de la wilaya de Tizi Ouzou ce mardi afin de crier leur ras-le-bol, vu le marasme vécu au quotidien par les habitants de ce village, notamment sur le plan infrastructures de base, qui sont dans un état qui frise l’inacceptable. C’est ainsi que suite à une assemblée générale tenue au niveau du village le vendredi dernier, ce mardi et malgré le froid, villageois d’Attouche ont été présents à Agouni afin de se regrouper, et aller ensuite vers le chef-lieu de la commune Makouda pour de fermer le siège de l’APC et de la Daïra, le tout pacifiquement et dans une organisation absolue. L’essentiel était de crier le marasme vécu quotidiennement. C’est ainsi que tout est resté a fermé à Attouche en ce mardi de grève générale : ni transport, ni alimentation, ni Boulangerie, alors que toutes les routes menant vers la commune ont été fermées sauf le chemin CW03 qui a été laissé libre à la circulation pour ne pas pénaliser les usagers venant des autres localités. Parmi les problèmes cruciaux cités par les habitants d’Attouche, on citera la fermeture du bureau de poste qui est inutilisé depuis 2011 suite à plusieurs hold-up dont il a fait l’objet ainsi que l’état lamentable où se trouve la le CW03 reliant Sidi Naâmane vers la crête en passant par Attouche qui est soulevé aussi dans les préoccupations des habitants. Ces derniers ont aussi soulevé l’état des chemins reliant entre les différents villages Iheddaden, Ihessounen, Sliha, Ain Larbaâ qui sont impraticables. Par ailleurs des problèmes concernant l’hydraulique, l’AEP et l’assainissement se posent avec acuité dans ce village alors que s’agissant du secteur de la jeunesse et des sports, les villageois disent que leur localité est dépourvue de tout vu l’inexistence même d’un terrain de sport ou d’une maison de jeunes. Divers problèmes de fond ont été posés par les villageois au wali de Tizi Ouzou, et ce dernier a fait savoir qu’il fera une visite dans la région ce 22 novembre au grand bonheur de ces citoyens qui attendront cette visite impatiemment pour voir des lendemains meilleurs. Ainsi le premier magistrat de la wilaya se rapprochera de la population afin de trouver une issue rapide à cette situation. En résumé notons que tout au long du parcours Tizi-Ouzou-Attouche, sur une distance de dix-sept kilomètres en passant par Sidi-Naâmane, Hadouda, Sekhian et Tassedart, en empruntant le Chemin de wilaya ( CW) N° 03, l’environnement est terriblement agressé à tel point que les fossés ont disparu sinon jonchés de déchets de toutes natures. Attouche n’est pas le seul village de la commune de Makouda, également daïra éponyme, de souffrir de tant de manques.
Ce sont quasiment tous les villages qui manquent de tout. Le réseau routier en particulier est dans un état catastrophique.
A titre d’exemple, le chemin allant de Larbaâ vers Tal Bouzrou et qui traverse deux autres villages, à savoir Stita et Agouni Hamiche est dan un état tel qu’il constitue un vrai cauchemar pour les usagers.

Khaled Haddag

About Armadex

Check Also

l’Europe face à l’extrémisme religieux.. De l’exode passif à l’islamisme actif

L’Europe est en train de voir naître, dans sa communauté musulmane, une influence djihadiste. Celle-ci …