Home / Actualité / Réalisation de logements publics aidés: Des mesures pour éviter les retards

Réalisation de logements publics aidés: Des mesures pour éviter les retards

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar a affirmé, jeudi soir dans la wilaya d’Ain Témouchent, que les mesures adoptées dans le nouveau programme de logements publics aidés permettront d’éviter des problèmes liés au retard du promoteur dans la réalisation de ses projets.

En inspectant le projet de réalisation de 600 logements publics locatifs (LPL) dans la commune d’El Amria, M. Temmar a assuré que les mesures adoptées dans le programme LPA permettront de mettre fin au problème des listes des bénéficiaires qui retardait l’avancement des projets.
Les véritables promoteurs n’attendent pas les listes mais comptent sur eux-mêmes pour parachever les projets d’habitat, a-t-il souligné, ajoutant que le promoteur doit disposer des moyens financiers requis pour lancer un projet d’habitat sans compter sur les apports des bénéficiaires.
La réalité a prouvé que le promoteur compte sur les contributions des bénéficiaires pour pouvoir entamer les projets, a-t-il déploré. Le ministre a indiqué que 7.000 promoteurs immobiliers activent au niveau national dont 5.000 aux chantiers de réalisation de logements relevant du Fonds national de péréquation des oeuvres sociales (FNPOS), faisant remarquer que les CV de certains promoteurs font apparaitre qu’ils n’ont aucun lien avec ce domaine. Au même site d’habitat en cours de construction à El Amria avec une technique de gros oeuvres métalliques, Abdelwahid Temmar a instruit l’entreprise de réalisation à réduire les délais de livraison du projet et à rattraper le retard accusé avec une entreprise publique qui n’a pas respecté les délais de construction et dont le contrat a été résilié.
M. Temmar a sommé les responsables de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) de retirer le marché d’un autre projet dans la commune de Béni Saf à une entreprise publique ayant enregistré un retard dans la réalisation de 400 logements publics locatifs (LPL) et de l’attribuer à une entreprise sérieuse qui respecte les délais de livraison et rattrape le retard.
Des instructions ont été adressées aux responsables du secteur en vue d’éviter de réaliser des projets d’habitat accompagnés d’équipements publics dont des écoles et des centres de santé, et aux autorités de wilaya pour y contribuer au titre du budget de wilaya au moins avec la réalisation d’aires de sports et de jeux. Le citoyen peut aussi contribuer aux projets de l’Etat dans les opérations de reboisement et de préservation des espaces verts, a souligné le ministre.

R.N

About Armadex

Check Also

Préservation des entreprises économiques en difficultés.. L’Etat prend ses responsabilités

Le Conseil du gouvernement a regroupé les ministères des Finances, de la Justice, de l’Industrie, …