Home / Algérie / Recherchés par Interpol: 12 véhicules saisis à Sidi Bel-Abbès

Recherchés par Interpol: 12 véhicules saisis à Sidi Bel-Abbès

Quelques 18 véhicules de luxe, dont 12 recherchés par Interpol, importés de plusieurs pays européens, ont été saisis par les services de la sûreté de wilaya de Sidi Bel Abbès. Lors d’une conférence de presse organisée hier, le chef de sûreté de wilaya, Tahouri Djilali, a mis en exergue l’efficacité de la création du bureau d’Interpol de sûreté de wilaya de Sidi Bel Abbès créé depuis 2 ans, et des moyens techniques mis en place qui aident les services de police à détecter les véhicules recherchés par Interpol. Le contrôle régulier des véhicules au niveau des barrages dressés par la police a permis de neutraliser les véhicules suspects, importés avec des papiers falsifiés de pays européens, à savoir l’Italie, la France, l’Allemagne et l’Espagne, de différentes marques de luxe, comme volgswagen, Audi, Peugeot, Renault, Mini Cooper, et autres.
Les investigations dans le cadre de cette affaire ont duré deux mois, selon le même responsable, avant d’aboutir à identifier les véhicules volés et introduits en Algérie, vendus à des prix bas pour attirer l’attention des acheteurs, qui deviennent eux-mêmes des victimes par la suite. L’enquête diligentée par la police a porté ses fruits, et a permis de récupérer des véhicules en circulation avec des papiers falsifiés des villes de Batna, Sétif, Tipasa, Béchar, Alger, Oran, Béjaïa, Tlemcen et Sidi Bel Abbès. L’expérience acquise par les services de sûreté de wilaya de Sidi Bel Abbès durant la fin de l’an 2013, où les enquêteurs ont abouti à solutionner une affaire importante de démantèlement de réseau international de trafic de vol et de trafic de véhicules, où pas moins de 163 véhicules volés ont été récupérés, tout en procédant à l’arrestation d’une cinquantaine d’individus impliqués, a donné la possibilité aux éléments spécialisés de maîtriser, à l’aide des moyens techniques d’investigations, ce genre d’affaires sans difficulté, explique M. Tahouri, qui a tenu à préciser que les investigations continuent pour neutraliser les complices de cette affaire au niveau national, en précisant que des étrangers et des émigrés en Europe sont impliqués.

Salima D.

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …