Home / Temps réel / Recherches.. Une immense masse métallique sous la surface de la Lune

Recherches.. Une immense masse métallique sous la surface de la Lune

Des chercheurs de l’Université Baylor, aux Etats-Unis, ont très récemment découvert une immense masse de métaux sur la Lune, sous le plus grand cratère observable de notre système solaire (le bassin Pôle Sud-Aitken et ses 2500 kilomètres de diamètre). Pour Peter B. James, directeur de l’étude scientifique, l’amas métallique découvert représenterait jusqu’à 5 fois la taille de l’île d’Hawaï. C’est en cherchant à mesurer les subtils changements de gravité lunaire que le groupe de chercheurs a fait cette découverte. Pour produire leurs résultats, les scientifiques ont croisé des données sur la gravité (récupérées par les expéditions spatiales de la NASA) et l’étude topographique de la Lune transmise par le satellite de reconnaissance lunaire Orbiter. C’est ainsi qu’ils ont découvert, «par hasard», l’existence de cette masse métallique. Pour cette mission, les chercheurs américains ont reçu le concours de l’équipe scientifique du GRAIL (Gravity Recovery and Interior Laboratory), un groupe de la NASA. Comment cette immense quantité de métaux peut-elle se trouver dans le manteau de la Lune ? Deux pistes sont envisagées. La première suggère que cela pourrait être le résultat d’une collision avec un astéroïde d’une taille conséquente. La seconde piste se base sur l’origine de la Lune. Notre satellite se serait créé à la suite d’un choc de titans, entre le planétoïde Théia et la Terre il y a 4,5 milliards d’années. Selon cette théorie «la Lune serait un mélange des débris de cette collision, qui auraient fusionné. Au cours de la phase de cristallisation du magma lunaire, une accumulation d’oxydes aurait pu provoquer la création de cet amas métallique et le piéger dans le manteau».

About Letemps

Check Also

Open d’été (natation).. Record d’Algérie pour Amel Melih au 50m dos

La nageuse Amel Melih (GS Pétroliers) a établi un nouveau record d’Algérie au 50m dos …