Home / Actualité / Recrutement des jeunes diplômés, grève à l’ANEM et perspectives d’avenir.. Les «promesses» de Hassan Haddam

Recrutement des jeunes diplômés, grève à l’ANEM et perspectives d’avenir.. Les «promesses» de Hassan Haddam

Les jeunes diplômés sont l’avenir du pays. Les entreprises doivent laisser une chance à aux porteurs de nouveaux diplômes pour prouver leurs capacités. Président la cérémonie de sortie de la 4e promotion de l’école supérieure de sécurité sociale, le ministre du Travail de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Hassan Tidjani Haddam, a appelé les entreprises publiques et privés à laisser une chance aux nouveaux diplômés de travailler. Pour encourager les diplômés de cette promotion, le ministre leur a promis des postes de travail d’ici le 1er septembre prochain. Après avoir mis en garde ces jeunes de commettre les mêmes erreurs que leurs prédécesseurs, Tidjani les a encouragés à ne pas perdre de vue leurs objectifs et travailler pour les atteindre. Dans ce sens, il a mis en avant les mesures prises par son département pour favoriser l’insertion professionnelle et la création de postes d’emploi, notamment à travers le programme d’insertion sociale des jeunes diplômés. Les défis actuels, a-t-il poursuivi, exigent l’amélioration des services de l’Agence Nationale de l’emploi (ANEM), pour laisser plus de chance aux jeunes de trouver un travail. Le ministre a rappelé, par ailleurs, les réalisations du secteur en matière d’amélioration du service public en faveur des jeunes diplômés. S’exprimant sur le mouvement de débrayage entrepris par les travailleurs des Agences de l’emploi au sud, le ministre a fait état de la situation «difficile» que connaît l’Agence Nationale de l’Emploi (ANEM), depuis quelques temps. A cet effet, il a appelé les grévistes «à interrompre leur mouvement et rejoindre leurs postes». Tidjani Hassan Heddam a affirmé que les portes du dialogue étaient ouvertes, et que les revendications des travailleurs de certaines agences de l’emploi, notamment au niveau du Sud seront examinées en fonction des ressources disponibles. Le ministère a été destinataire de la plate-forme de revendications de ces travailleurs, portant essentiellement sur la grille des salaires et l’application de la convention collective, a précisé le ministre qui s’est dit disposé à améliorer la situation socioprofessionnelle des travailleurs de l’Agence nationale de l’emploi. Appelant les protestataires à reprendre leur travail pour assurer le service public, le ministre a affirmé que «la Direction générale de l’ANEM rencontrait le partenaire social pour enrichir la plate-forme de revendications». Le ministre a rappelé, dans ce cadre, que «la grève était un droit garanti par la loi auquel on ne doit recourir qu’en dernier ressort».
Radia Choubane

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …