close

Renault Algérie : une rumeur enflamme les réseaux sociaux

En Algérie, les véhicules neufs sont un produit très rare. Les importations sont suspendues depuis bientôt trois ans. Depuis 2018, les concessionnaires ne sont plus autorisés à importer des véhicules.

Les usines de montage automobile, mises en place pour réduire les importations, sont à l’arrêt depuis plus d’une année. Parmi ces usines figure celle du constructeur français Renault, implantée à Oran.

Alors que le gouvernement tente de finaliser un cahier des charges pour la reprise des importations de véhicules neufs, une rumeur a enflammé ces dernières heures les réseaux sociaux. Plusieurs pages ont annoncé la reprise de la commercialisation des véhicules Renault construits à Oran.

Des pages Facebook ont annoncé la reprise des ventes de la Clio et de la Symbol respectivement à partir de 2.149.000 dinars algériens et 1.639.000 dinars. Une annonce démentie, ce dimanche 25 avril, par la direction de Renault Algérie.

« Non, c’est complètement faux », a-t-elle affirmé au site TSA. En réalité, les prix annoncés sur les réseaux sociaux datent de 2019. « Pour des raisons techniques liées au fonctionnement de son site internet, Renault ne pouvait pas les supprimer. Toutefois, le concessionnaire précise bien qu’il n’a pas d’offres pour le moment », détaille la même source.

Derniers Articles

© Copyright 2021 - LTZ Mag.