Home / Actualité / Renforcement de la coopération algéro-tunisienne: Aller au-delà du tourisme

Renforcement de la coopération algéro-tunisienne: Aller au-delà du tourisme

Les Algériens seront toujours reçus dans «les meilleures conditions, au nom des relations fraternelles» entre l’Algérie et la Tunisie, a tenu à rappeler hier Mme Salma Elloumi-Rekik, ministre tunisienne du Tourisme et de l’Artisanat à l’adresse de la délégation de députés algériens en visite de travail en Tunisie. Le nombre d’Algériens qui passent leurs vacances en Tunisie est en constante évolution. Cette année, les autorités tunisiennes tablent sur 3 millions de touristes algériens. Sachant que le tourisme constitue la colonne vertébrale de l’économie tunisienne, il est donc impératif pour la Tunisie d’améliorer ses prestations et de mettre le paquet pour atteindre cet objectif. Dans cette optique, la délégation de députés algériens a eu l’opportunité de rencontrer également des députés tunisiens de la Commission parlementaire de l’agriculture, de l’industrie et des services. Une rencontre au cours de laquelle, en plus du volet touristique, le renforcement de la coopération entre les deux pays a été évoqué.
Pour Lahkdar Nadri, président de la délégation algérienne, la Tunisie demeure «la première destination touristique des Algériens», soulignant l’hospitalité des Tunisiens et les efforts déployés dans le domaine touristique par les responsables tunisiens. Lahkdar Nadri a insisté également sur la matérialisation de la volonté politique et populaire des deux pays en projets communs qui auront des incidences conséquentes sur les conditions socio-économiques des deux pays.
Enfin, la ministre tunisienne du Tourisme et de l’Artisanat a mis l’accent sur «l’importance des opportunités d’investissement et de partenariat qui se présentent aux opérateurs économiques tunisiens et algériens, appelés à mettre leurs expertises et expériences au profit du développement économique des deux pays».

Malika Bougherara

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …