Home / Actualité / Renforcement des capacités en gouvernance: Bedoui fait le point
Algerian Interior Minister Noureddine Bedoui gestures during a press conference in Algiers, Friday, May 5, 2017. The ruling National Liberation Front (FNL) and its coalition ally have won a majority of seats in Algerian parliamentary elections marked by a low turnout. (AP Photo/Sidali Djarboub)

Renforcement des capacités en gouvernance: Bedoui fait le point

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a affirmé hier, que les pouvoirs publics se sont attelés à mettre en place les mécanismes adéquats, afin de contribuer au développement et à la transparence de la gouvernance.

Dans son allocution d’ouverture des travaux du Forum international sur le «Renforcement des capacités en gouvernance» qui se tient à Alger, Noureddine Bedoui a indiqué que «l’État algérien a tout mis en œuvre pour ancrer le principe de la bonne gouvernance en matière de gestion, ainsi que son adaptation aux exigences de la modernité, dans tous les secteurs. Et ce, en consacrant le principe de la gouvernance dans la Constitution algérienne». Lors de ce forum organisé par le ministère de l’Intérieur en partenariat avec l’Académie nationale chinoise de la gouvernance (CNAG), Bedoui a ajouté que l’Algérie avait adopté une «vision prospective qui place l’investissement dans le capital humain au centre de tout projet de réforme». Il a souligné que les règles de ces réformes «ont été établies dans le système d’éducation, de formation et d’enseignement supérieur, qui présente un intérêt particulier pour le gouvernement». Un point de vue souligné par le président de la République en toute occasion, et le dernier en date est sa lettre aux participants à la réunion du gouvernement-walis, axant sur la nécessité de valoriser les capacités humaines disponibles par le biais de politiques de composition consciencieuses, déterminées et cohérentes avec la stratégie adoptée. Pour soutenir les politiques visant à améliorer en permanence les performances des institutions de l’Etat, le gouvernement a opté à réformer les services publics en vu d’améliorer ses relations avec les citoyens. Bedoui a déclaré que son département ministériel avait incarné la stratégie nationale en «valorisant les initiatives locales, en modernisant la gestion afin de promouvoir la gouvernance et la qualité du service». Dans le même contexte, le ministre de l’Intérieur a appelé au «renforcement des capacités nationales des institutions en charge de la formation, de la recherche et des études et à l’activation du rôle de partenariat» en «élaborant une stratégie globale et coordonnée pour gagner le pari de la qualité, de l’efficacité et de l’avancement des organismes de formation». Bedoui a estimé par la suite que «l’amélioration des compétences des fonctionnaires de l’administration publique est devenue un impératif dans la perspective de hisser le niveau du professionnalisme et jouir en même temps d’une vision prospective à long terme». Il s’agit, selon lui, de «s’adapter à la nouvelle donne sur le plan socio-économique et de se mettre ainsi au service du citoyen et du pays». Pour sa part, le vice-ministre, vice-président de l’Académie nationale chinoise de la gouvernance (CNAG), Zhen Zhanmin, a qualifié la tenue de ce Forum international de ‘’jalon important’’ dans la coopération algéro-chinoise. Dans le même sens, il a estimé que la tenue de ce Forum est ‘’impérative’’ dans le but d’«améliorer la gouvernance et échanger les expériences entre l’Algérie et la Chine». A ce propos, il a évoqué l’expérience de la Chine dans l’élaboration des plans quinquennaux pour assurer la bonne gouvernance du pays, insistant sur la «parfaite connexion» entre le gouvernement et le parti communiste chinois. Il a relevé que la gouvernance participe de «manière active» à la stabilité, mettant l’accent sur l’importance de la «planification globale» dans le développement des pays.

Fella H.

About Armadex

Check Also

Ahmed Taleb IbrahimiI à l’Armée : «Écoutez les propositions des élites et des sages»

Dans une lettre intitulée «A la jeunesse du Hirak, préservez la dynamique du changement», reprise …