Home / Economie / Rénovation du réseau routier, des ponts et passerelles… : Un plan national urgent s’impose

Rénovation du réseau routier, des ponts et passerelles… : Un plan national urgent s’impose

Au vu des dégâts enregistrés suite aux dernières intempéries, un plan urgent d’intervention des autorités centrales et locales s’impose pour prendre en charge les sinistrés et la rénovation des infrastructures endommagées.

Bénéfiques pour les secteurs de l’agriculture, de l’industrie et de l’hydraulique, les dernières intempéries enregistrées ont provoqué des dégâts considérables au pays, notamment pour la région nord. Le réseau routier constitué de routes communales, de chemins de wilayas et nationales, ainsi que les autoroutes, a été fortement détérioré, rendant la circulation très difficile, voire dangereuse. Le cas le plus édifiant est à la wilaya de Tizi Ouzou, notamment pour la voie express Tizi Ouzou-Alger se trouvant en mauvais état. Les automobilistes sont obligés d’emprunter une chaussée fortement dégradée avec des nids-de- poule et des déformations pouvant causer des accidents mortels et des endommagements aux véhicules. D’ailleurs, plusieurs routes ont été carrément coupées à la circulation à cause d’un manque d’entretien ou d’un affaissement des terrains sur lesquels sont construites malheureusement nos voies de transport. Certains carrefours et routes principales, submergées par les quantités d’eau de pluie, offraient des spectacles désolants.
Les services en charge de ces questions doivent être mobilisés afin de parer à toute éventualité. Il n’y a pas que les routes qui sont concernés par ces dégâts. Selon des images diffusées sur les réseaux sociaux, des ponts et des passerelles ont été également endommagés par les crues et les vents forts. On a enregistré aussi des chutes de pierres au niveau des régions montagneuses souffrant du phénomène de glissement de terrain.
Face à cette situation climatique, les pouvoirs publics devraient déclencher un plan urgent de riposte visant à rénover et à conforter le réseau routier national et toutes les infrastructures stratégiques (ponts, tunnels, passerelles et autoroutes). Les autorités locales devraient faire un bilan détaillé de toutes les routes et ouvrages dégradés, de manière à concevoir un plan national d’intervention. Il faut dire que l’Algérie dispose d’un patrimoine routier inestimable remontant à plus d’un siècle d’existence, nécessitant une réelle prise en charge et un suivi quotidien. Aussi, la sensibilisation des automobilistes sur l’état des routes de manière permanente à travers les médias et les réseaux sociaux, avec des indications précises sur les nids-de poule, ainsi que la vitesse autorisée sur des routes fortement dégradées s’impose avec acuité.
Il y a lieu aussi de souligner que la rénovation des structures des chaussées doit s’opérer en fonction des nouvelles données climatiques et l’importance du parc automobile national. L’Algérie compte plus de 6 millions de véhicules, dont près de la moitié des véhicules lourds considérés comme les principales causes de la dégradation de nos routes et autoroutes. Une grande partie des réseaux routiers sont réalisées par le recours à l’enrobé de bitume.
Le trafic lourd détériore de manière rapide l’enrobé bitumineux de surface, entraînant des fissures et des déformations de la chaussée.
Outre le lancement du plan de rénovation de nos routes, il est indispensable de réfléchir à une action nationale d’aménagement des abords des chemins bitumeux par la création d’espaces de stationnements urgents, de lieux de repos surtout sur les longs trajets et d’abris pour les automobilistes pouvant tomber en panne au cours de leurs déplacements. Une campagne nationale de nettoyage s’impose pour rendre nos routes et infrastructures plus accueillantes, surtout dans le contexte actuel de politique d’embellissement des villes et villages d’Algérie.

Samir Malek

About Armadex

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …