Home / Temps réel / Réorganisation du secteur de la communication.. Une commission prochainement installée

Réorganisation du secteur de la communication.. Une commission prochainement installée

Le nouveau ministre de la communication annonce l’installation d’une commission chargée de la réorganisation du secteur, dans les jours à venir. Après sa nomination à la tête du secteur de la communication, Hassane Rabhi a entamé hier, une série de visites dans les plus importantes entreprises placées sous l’égide du ministère de la communication. Pour sa première apparition sur le terrain, le ministre a choisi l’Entreprise Nationale de Communication, d’Edition & de Publicité (ANEP).
Il s’est entretenu à cet effet, avec les cadres de cette entreprise, afin de connaître la situation de cette dernière. S’exprimant lors d’un point de presse en marge de sa visite, le nouveau ministre de la communication a annoncé l’installation d’une commission chargée de la réorganisation de tout le secteur, notamment en ce qui concerne la distribution de la publicité pour les différents organes de presse, faire respecter l’éthique et la déontologie de la profession… Cette instance sera, selon lui, composée d’experts et de cadres du secteur, pouvant lui permettre d’améliorer tous ses services et concrétiser le plan du gouvernement. «Cette commission aura le pouvoir de définir les membre dans un cadre de concertation élargi», a-t-il dit. Elle tiendra dans le cadre de sa mission, des discussions sérieuses avec les différents partenaires, pour la promotion de la communication en Algérie. Elle sera aussi chargée de mettre en place un conseil de la déontologie et de l’éthique de la presse.
A ce propos, il a souligné que la concrétisation sur le terrain du plan élaboré par le gouvernement, donnera plus de crédibilité et de transparence, sur les relations entre le ministère et les organes de presse (publics et privés). «Le gouvernement a du respect envers tous les médias algériens, qu’ils soient du secteur public ou privé. Nous souhaitons que tous les médias agissent dans l’intérêt de la nation», a-t-il appelé. Par ailleurs, le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement a assuré que le nouveau gouvernement a l’intention de travailler et faire ses preuves sur le terrain, malgré la grande pression qu’il subit du mouvement populaire. Depuis la nomination du nouveau gouvernement de Noureddine Bedoui, les appels du peuple pour qu’ils quittent leurs postes ne font que s’accentuer. Pendant chaque marche et rassemblement, le peuple scande sa volonté de voir tout le système dégager, pour une nouvelle Algérie. A cet effet, l’orateur a répondu que tous les nouveaux ministres ont pour mission de servir les intérêts du pays. «Le système doit être amélioré, pas supprimé. Le peuple doit être prudent des appels inconnus qui incitent à l’anarchie».
Radia Choubane

Check Also

Elle fut parmi les plus belles actrices.. Claudia Cardinale vend sa garde-robe

Les costumes de scène et les souvenirs de cinéma de l’inoubliable «Fille à la valise» …