Home / Sports / Reprise demain de la Ligue des champions d’Afrique: TPM-MCA à l’affiche

Reprise demain de la Ligue des champions d’Afrique: TPM-MCA à l’affiche

A peine gommés les flonflons de Russie 2018, le football africain a attaqué la deuxième moitié de l’année tambour battant. Vendredi 13 juillet et les deux jours suivants, dernier tour éliminatoire de la CAN Total U20, mardi 17 juillet, troisième journée de la phase de poules de la Ligue des Champions Total, le lendemain même scénario pour la Coupe de la Confédération Total, jeudi 19 juillet, à l’Ile Maurice, début du tournoi de qualification, zone COSAFA, pour la CAN Total U17. Et on continuera ainsi de suite pendant un bon moment. La question est de savoir comment le football africain, dans son ensemble, aura digéré sa Coupe du Monde ratée, et si le public répondra présent dans les stades. En ce qui concerne la Ligue des Champions, il faut d’abord remarquer que certains clubs n’ont pas encore entamé la nouvelle saison quand d’autres ne l’ont pas terminée et sont même loin de l’avoir fait ayant à peine dépassé la mi-championnat. Certains ont profité du mercato d’été pour libérer certains joueurs et faire venir de nouvelles recrues dont ils attendent nécessairement beaucoup. La 3e journée des matches de poules s’annonce donc pleine de curiosités et d’incertitudes. A commencer par Al Ahly qui est dernier de son groupe avec un seul point et qui a changé d’entraîneur, Hossam El Badry cédant son siège sur le banc au Français Patrice Carteron, champion d’Afrique en 2015 avec le TP Mazembe. Les Egyptiens sont prévenus, les Botswanais ne se déplacent pas sans biscuit. Lors d’un match amical, joué à Rustenburg, l’équipe entraînée par Nikola Kavazovic, a battu les Mamelodi Sundowns sur un but de Joel Mogorosi. Le seul problème pour le club, c’est l’intérêt suscité pour les joueurs après leurs prestations récentes. Et pour les garder, ce n’est pas facile. Dans le même groupe, l’Espérance essaiera de démontrer que l’échec de la sélection nationale n’est pas celui de tout le football tunisien. Si l’on en juge au résultat du match de préparation contre les Algériens de l’Olympique Béjaïa, l’équipe n’a rien perdu de ses qualités offensives puisqu’elle a marqué quatre buts, sans en encaisser aucun. Comme il faut se méfier de tout le monde. Leader du Groupe B avec deux victoires le TP Mazembe s’est testé, à Ndola, face à Orlando Pirates. Zéro but partout au terme d’une opposition qui a duré 120 minutes. Sud-africains en stage de dix jours avant le démarrage de leur championnat et Congolais dans la perspective de la C1, les deux parties s’étaient entendues de disputer 30 minutes supplémentaires afin de donner le maximum de temps à tous leurs joueurs. Selon les journalistes présents à la rencontre, quoique sans but, le match n’a pas été ennuyant parce que très riche en enseignements tactiques. Des Sud-Africains vifs et pressants face à des Congolais sereins, auteurs d’une bonne circulation de la balle et dominateurs mais malheureusement pas lucides dans la finition ! On verra face au Mouloudia d’Alger qui est allé se préparer en France, à Vichy.

Casoni vise la victoire à Lubumbashi

Là encore le mot est clair, «On va à Lubumbashi pour gagner», a déclaré l’entraîneur et ancien international français, Bernard Casoni. Son seul souci, un manque flagrant d’efficacité devant les buts. L’autre club algérien, l’Entente Sportive de Sétif se frottera aux Marocains du Difaâ Hassani El Jadida. Un derby qui s’annonce serré. Les deux clubs sont en bas de leur groupe avec un point seulement pour El Jadida et zéro pour Sétif. La victoire est une obligation tant pour les uns que pour les autres. Dans le groupe C le Horoya AC reçoit son co-leader, le WAC de Casablanca, tenant du titre. Les Guinéens se sont échauffés avec leur victoire en huitième de finale de leur Coupe nationale avec une large victoire sur l’Alu Star de Fria (5-1), club de troisième division. un succès qui n’a pas complètement satisfait l’entraîneur Victor Zvunka. «Certes on a gagné largement, mais l’efficacité nous a encore manqué». Le deuxième match du groupe verra les Mamelodi Sundowns en déplacement à Lomé pour y défier l’AS Togo-Port. Sur le papier avantage aux visiteurs, d’autant que les Togolais seront privés de deux éléments en défense, Hakim Ouro-Sama, recruté par Lille, et le capitaine Issoufou Bourahana, suspendu.
Le groupe D est aussi incertain que les précédents. Les Tunisiens de l’Etoile du Sahel se déplacent à Mbabane, fief des Swallows et Zesco United accueille le Primeiro de Agosto, actuellement co-leader du championnat d’Angola après la 21e des 30 journées. Le club de la capitale reste sur un nul sans but avec Libolo. Les Swallows, eux, ont surpris. Ils ont commencé par un nul en déplacement face à Zesco United et ont continué avec une victoire sur les Angolais. Il n’en est pas à une surprise près. Les Tunisiens devront se montrer vigilants. Dominateur chez lui, Zesco United n’a pas montré la même maîtrise en Coupe d’Afrique. Ce 17 juillet va peut-être marquer le réveil d’un club demi-finaliste de la Ligue des Champions en 2018.

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …