Home / Actualité / Retard dans la réalisation des projets AADL: Temmar passe à l’acte

Retard dans la réalisation des projets AADL: Temmar passe à l’acte

Les maitres d’œuvre engagés dans la réalisation des programmes de logements qui traînent les pieds vont subir les conséquences de leurs agissements.

Le ministre de l’Habitat de l’Urbanisme et de la Ville a en effet décidé de résilier les contrats de trois maitres d’œuvre et d’envoyer des mises en demeure à dix-sept autres. Ces mesures ont été annoncées, hier, au terme de la réunion qu’il a tenu avec les maitres d’œuvre en charge de la réalisation du programme AADL. «Quelque 20 wilayas connaissent des retards dans la réalisation du programme AADL confié à 20 maîtres d’œuvre pour la réalisation de 38.450 unités. Trois maîtres d’œuvre chargés de la réalisation de 2550 unités de logement dont 809 à Tissemsilt, 400 à Ouled Zenati et 750 à Mascara, ont vu leur contrats résiliés», a indiqué le ministre. Dix-sept maîtres d’œuvre chargés de la réalisation de 28.100 unités de logement ont été destinataires de mises en demeure, a précise M. Temmar, affirmant que des poursuites seront engagées à l’encontre des entreprises qui ne respectent pas ces mises-en-demeure, et qu’un nouveau calendrier a été arrêté avec l’ensemble des maîtres d’œuvre qui devront présenter des rapports trimestriels jusqu’à la réception de tous les projets programmés. Le ministre a tenu par la même occasion l’administration pour responsable du retard enregistré dans la réalisation de certains projets, à l’image du projet de réalisation de 1300 logements à Sétif, El Oued, Sidi Bel-Abbès et Remchi. «J’en appelle à la conscience des maitres d’œuvre pour livrer l’ensemble des projets dans les plus brefs délais», a indiqué le ministre. Dans ce cadre, le ministre a appelé ces derniers à rattraper les retards enregistrés et à traiter les dysfonctionnements dans les plus brefs délais, soulignant que le ministère de tutelle allait recourir à la résiliation des contrats à l’encontre des entreprises défaillantes. Selon le ministre, le nombre des logement AADL des 20 wilayas qui connaissent les retards est réparti comme suit : Béchar (208 unités), Blida (1020), Tamanrasset (300), Tiaret (160), Saida (3400), Oran (7638), El Taref (708), Annaba (2200), Guelma (1476), Mostaganem (2760), Mascara (3000), Tindouf (206), Tissemsilt (300), El Oued (1960), Khenchela (130), Mila (1200), Ain Témouchent (942), Relizane (400).
Par ailleurs, pour ce qui est des retards qui concernent le programme de 28 000 logements de type LPA (Logement public locatif) dans 18 wilayas, le ministre a appelé les maîtres d’œuvres chargés de les réaliser, à rattraper les retards enregistrés. «Nous allons aussi recourir à la résiliation des contrats à l’encontre des entreprises défaillantes dans ce type de logement», souligne-t-il. Il est à rappeler que le secteur du logement, dans sa globalité a englouti une enveloppe de 66 milliards de dollars. Selon le ministre de l’Habitat, plus de 396.160 logements de type locatif public sont prévus à la distribution d’ici 2019, Il faut savoir que cette formule de logement est financée intégralement par le Trésor public. Pour cela les entrepreneurs chargés de réaliser ces projets doivent être à la hauteur pour répondre aux nouvelles dispositions prises par l’Etat pour ne pas être sanctionnés.

Smail Mimouni

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …