Home / Actualité / Réveillon 2019: Les destinations favorites des Algériens

Réveillon 2019: Les destinations favorites des Algériens

Ils sont nombreux à avoir déjà choisi l’endroit où ils fêteront l’arrivée du nouvel an. Dans le grand sud ou à l’étranger, à chacun sa préférence.

Istanbul, Marrakech, Dubaï, Tunisie, Liban… Taghit, Tassili N’Ajjer, Timimoune et Tikdjda sont les destinations des Algériens pour passer les vacances d’hiver et fêter le Nouvel An 2019.
Ils sont nombreux à avoir déjà choisi l’endroit où ils fêteront l’arrivée du nouvel an. Dans le grand sud ou à l’étranger, à chacun sa préférence. Et quoi de mieux que de fêter le Réveillon 2019 en total dépaysement dans un cadre merveilleux pour se préparer à bien entamer sa nouvelle année. Pour cela, les Algériens sont nombreux à s’envoler sous d’autres cieux pour un réveillon de rêve. Mais les sublimissimes régions du Sud du pays attirent de plus en plus de citoyens et de touristes étrangers désireux de découvrir les formidables paysages lunaires. La concurrence bat son plein entre les agences touristiques qui se préparent pour présenter les meilleures offres possibles. Depuis quelques jours, des annonces sont affichées sur les vitrines des agences de voyages, les murs des quartiers et les abribus. Certaines agences touristiques s’emploient à présenter les meilleurs programmes à destination des wilayas de l’intérieur et du sud du pays, en proposant d’excellents services, et à des prix raisonnables. C’est le cas notamment d’une agence située dans la banlieue d’Alger, à Bab El Oued, qui a concocté un programme qui a séduit de nombreux clients. «Tamanrasset, Taghit et Timimoun viennent en tête de la liste des réservations», nous a affirmé le responsable commercial. «La destination de Tikdjda a elle aussi connu un bond, après la diversification de l’offre hôtelière», a-t-il ajouté. Le responsable a prévu une grande affluence de visiteurs algériens dans les régions du Sud, ajoutant que les prix proposés par les agences touristiques sont raisonnables et attractifs. Une agence située à Meissonnier considère pour sa part que la demande a baissé d’un cran, vu la hausse de 15% des prix de la billetterie, en raison de la dévaluation du dinar. Selon l’opératrice Ihssen, Istanbul, Marrakech, Dubai, Tunisie, Liban sont les destinations les plus prisées des Algériens.

Le tourisme réceptif connaît un rebond

Le tourisme réceptif n’est pas au beau fixe, mais connaît des améliorations. En effet, rien qu’à voir la hausse de la demande de visas touristiques des étrangers de différentes nationalités pour les régions du Sud telles que le Tassili-N’Ajjer, Djanet et Tamanrasset, on constate un certain engouement. Selon le secrétaire général adjoint du syndicat national des agences de voyages (SNAV) Cherif Menacer, les demandes de visa parvenues des touristes étrangers optant par la destination du Tassili-N’Ajjer, wilaya d’Illizi, ont connu une tendance à la hausse. Des touristes français, suisses, autrichiens, espagnoles, australiens et autres… ont introduit des demandes de visas auprès de la direction locale du tourisme, via les agences de voyages et de tourisme, pour se rendre dans la région du Tassili N’Ajjer et profiter de la beauté et splendeur féerique des sites touristiques et archéologiques disséminés dans la région. «Les mesures sécuritaires draconiennes imposées par les forces de sécurité ont été allégées dans cette région. C’est la raison pour laquelle ils sont près d’un millier d’étrangers à avoir opté pour le Tassili, depuis l’ouverture de la saison du tourisme saharien, le 20 septembre dernier», nous a-t-il expliqué. Il a indiqué à ce titre que la carte touristique prévoit de larges circuits à travers les sites touristiques dans le Tassili N’Ajjer, notamment ceux éparpillés à travers le flanc nord de la wilaya, dont les sites de Tifernayine, Idaniyoune, Afra et Tamdjaret. Cherif Menacer a par la suite indiqué que plus de 2.167 touristes étrangers se sont rendus, au titre de la dernière saison touristique, dans la wilaya d’Illizi, et que Djanet, Timimoune ou Taghit ont aussi leur part du lion dans la demande. «Nous avons des conventions avec quatre grandes agences touristiques australiennes avec lesquelles nous avons organisé plusieurs voyages pour ces régions», a-t-il indiqué.

Fella Hamici

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …