Home / Actualité / Rond à béton: L’Algérie exporte vers l’Amérique

Rond à béton: L’Algérie exporte vers l’Amérique

«10 millions de tonnes de ciment, du textile, du rond à béton ainsi que des engrais, seront exportés aux Etats-Unis dans les prochaines années, et ce, grâce à l’excédent de production enregistré dans ces domaines de production industrielle, a annoncé hier, le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi.

L’invité de la Matinale, à la Chaîne 1 de la Radio algérienne a expliqué que «la chute des prix du pétrole en 2014 était un leitmotiv de la diversification de l’économie nationale dans le secteur industriel, à l’instar du tourisme et de l’agriculture», ajoutant que le souci est la satisfaction des chantiers des 4 millions de logements lancés par le président de la République en matériaux de construction, on exportait 6 millions de tonnes de ciment et de grandes quantités de rond à béton et de céramique, on a pu atteindre une autosuffisance, avant d’exporter l’excédent de 3 millions de tonnes en 2017. «Un excédent qui va atteindre les 10 millions de tonnes», a-t-il indiqué. Le ministre a divulgué que le groupe Gica participe à hauteur de 50% de la production nationale, alors que les producteurs privés se partagent les 50% restants.
Le ministre a également révélé que le textile algérien a pris le chemin de l’Europe, après la mise en production de l’usine de Relizane, dont le parachèvement de son expansion se fera dans les 4 ans à venir. Un complexe qui emploie 25.000 personnes, et produit 30 millions de coupons, dont 60% sera exporté.
Le ministre n’a pas manqué d’évoquer l’importance du projet de transformation du phosphate, dont les travaux de réalisation, récemment lancés à Tébessa, ont coûté de 1.500 milliards de dinars, où vont être transformés tous les engrais comme l’ammoniac et le phosphate, à hauteur de 4 millions de tonnes, dont 3 exportables via le port de Annaba, qui permet aussi de recevoir des matières premières importées.
S’agissant du partenariat avec les saoudiens, Yousfi a fait savoir que son département ministériel et Sonatrach entreront, dans les 10 prochains jours, en discussion avec les géants de la pétrochimie saoudiens, tels Saipec, pour le lancement, outre des projets privés mixtes, d’un projet pour les industries pétrochimiques.

Samir Malek

About Armadex

Check Also

Ahmed Taleb IbrahimiI à l’Armée : «Écoutez les propositions des élites et des sages»

Dans une lettre intitulée «A la jeunesse du Hirak, préservez la dynamique du changement», reprise …