Home / Economie / rond à béton: Tosyali Algérie a exporté 10 000 tonnes vers les états-Unis

rond à béton: Tosyali Algérie a exporté 10 000 tonnes vers les états-Unis

De pays importateur de rond à béton, l’Algérie est passé en peu d’année à exportateur de ce matériau dont le secteur du BTPH est particulièrement gourmand. En effet, après les ventes de ciment effectuées par GICA, Lafarge et plus récemment par un autre groupe privé, voilà que Tosyali Algérie a exporté 10 000 tonnes de rond à béton vers les Etats-Unis, a rapporté le site spécialisé S&P Global Platts. Selon le directeur des exportations de Tosyali Algerie, filiale de la société turque Tosyali Holdings, Mete Sahin, le groupe a exporté «10 000 tonnes de rond à bétons vers les USA en décembre dernier», en ajoutant que la société visait, en plus du marché algérien, le marché africain et autres. Tosyali a démarré la production de rond à béton en Algérie au deuxième semestre de 2013 avec une capacité de 1,2 million de tonnes, a rappelé la même source qui a précisé que «la capacité de production de rond à béton de la société s’élève actuellement à 3,2 millions de tonnes/an». La société produit également du fil machine d’une capacité de 600 000 tonnes métriques/an. Tosyali Algérie atteindra 8 millions de tonnes de capacité de production en Algérie lorsque les quatre phases du plan d’investissement seront achevées. La société a également terminé avec succès la production d’essai de sa nouvelle usine de tubes en Algérie, d’une capacité de 250 000 tonnes métriques par an. Les investissements de la société en Algérie s’élèvent déjà à 4 milliards de dollars et atteindront 6 milliards de dollars une fois terminés. Rappelons que, début décembre 2018, le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, avait fait savoir, sur les ondes de la radio nationale, que «l’Algérie exporte du rond à béton vers les Etats-Unis». Ces opérations d’exportation de ce matériau vers les USA intervenues après la réalisation des excédents de production sont, selon Yousfi, «la preuve du développement qu’a connu ces dernières années le secteur de l’industrie», avait-il fièrement affirmé.

A. Mohamed

About Armadex

Check Also

Conséquence des tensions en mer d’Oman.. Les prix du pétrole terminent en hausse

Les investisseurs s’inquiétant des potentielles répercussions sur le marché du brut de la montée des …