Home / Sports / Salah Assad (ex-international) : «L’Algérie a gagné une équipe d’avenir»

Salah Assad (ex-international) : «L’Algérie a gagné une équipe d’avenir»

L’ancien ailier gauche magique de l’équipe nationale des années 80, Salah Assad, salue le travail qu’est entrain de réaliser Djamel Belmadi à la tête des Verts.

Entretien réalisé par : Mounir Ouassel
Tout d’abord, comment jugez-vous le parcours des Verts durant la phase de poules ?

Je pense que notre équipe nationale est entrain de réaliser une très grande CAN. Cela fait plus de 20 ans que nous n’avons pas vu une équipe aussi solide dans tous les compartiments de jeu. Non seulement l’EN a gagné ses trois premiers matches, elle les a faits avec la manière tout en gardant sa cage vierge. Je pense que c’est de bon augure pour la suite du parcours.

Selon vous, qu’est-ce que Djamel Belmadi a apporté de plus à cette équipe nationale, sachant qu’il n’a pas eu beaucoup de temps pour la préparer à cette CAN 2019 ?
Beaucoup de choses, entre autres la rigueur et la discipline qui manquaient au groupe, jusqu’à son arrivée. Il a su par exemple, en un laps de temps très court, trouver un certain équilibre à son équipe a travers des réglages tactiques. J’aime aussi sa façon de communiquer avec ses joueurs. Il sait très bien comment leur parler d’où l’excellent état d’esprit qui règne au sein du groupe.

Belmadi fait actuellement du bon travail avec l’EN, mais ne pensez-vous pas qu’il est tombé aussi sur une génération exceptionnelle de joueurs, ce qui l’a beaucoup aidé à bien démarrer son parcours avec les Verts ?
C’est vrai qu’il y a de nombreux joueurs très talentueux au sein de cette équipe nationale. Certains cumulent déjà beaucoup de matches en sélection à l’image de Mahrez et Feghouli qui ont participé à plusieurs CAN. Mais ce n’est pas toujours évident de réussir à bâtir une équipe solide et compacte quand bien même vous avez les joueurs qu’il faut. Belmadi lui, a déjà réussi à faire jouer ce beau monde en apportant beaucoup de rigueur et de discipline tactique. Sa touche est déjà palpable.

Belmadi s’était fixé comme objectif avant la CAN de gagner le trophée. Apparemment son audace a fini par contaminer son groupe…
Belmadi a déjà été international et il sait très bien ce que représente le fait de porter le maillot de l’Algérie. On a pensé au début que de telles déclarations allaient mettre encore plus de pression aux joueurs. Mais apparemment c’est le contraire qui s’est produit. En montant la barre très haut, Belmadi a déjà réussi le pari d’inverser la tendance. Désormais l’Algérie est l’épouvantail de la compétition.

Notre équipe nationale a-t-elle justement les moyens de gagner cette CAN ?
Pour gagner une CAN il faut avoir un très bon groupe et un excellent état d’esprit. Pour le moment, notre équipe réunit ses deux caractéristiques. Mais le chemin vers le sacre est encore loin parce que les choses sérieuses commencent à partir des huitièmes de finale. Cela dit, quels que soient le résultat obtenu dans cette compétition, je pense que l’Algérie a déjà gagné une équipe d’avenir qui peut faire très mal dans les années à venir notamment dans la perspective de la Coupe du monde 2022.

L’Algérie a hérité de la Guinée en huitièmes de finale de ce tournoi africain. Comment jugez-vous cet adversaire ?
La Guinée reste toujours la Guinée. C’est un adversaire qui nous a toujours causé des problèmes et qu’il faudra prendre très au sérieux. En plus dans une élimination directe, tout peut arriver. Cela dit, si nos joueurs mettent la même intensité dans leur jeu comme celle face au Sénégal, ils auront beaucoup pour aller en quarts de finale.
O. M

About Letemps

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …