Home / Algérie / Santé: 150 médicaments non-disponibles

Santé: 150 médicaments non-disponibles

La rupture de stock des médicaments refait surface au niveau des officines de la wilaya de Tizi-Ouzou. Au total, 150 médicaments qui ne sont pas disponibles au niveau des officines et qui répercute sur la stabilité du marché du médicament au grand malheur des malades.
C’est un véritable cri de détresse qui a été lancé par le bureau régional du Syndicat national autonome des pharmaciens des officines (Snapo) qui interpelle le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière d’y remédier à cette situation. Selon le représentant du Snapo au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou, Saïd Bouaba, la situation de la rupture des médicaments, notamment ceux destinés pour les maladies oncologiques est alarmante et nécessite une résolution dans le plus bref délai.Un maque qui est dû, d’après lui, au manque d’une politique d’approvisionnement de ce produit qui n’est pas un luxe, mais une nécessité pour la santé publique.
Pour cela, il a appelé le ministre de la santé, Pr. Hezbellaoui de procéder à la mise en place d’une cellule de veille qui aura pour mission de signaler toute éventuelle rupture du marché du médicament. «Il est temps de mettre en place cette cellule pour y mettre fin à ce calvaire quotidien auquel font face nos malades».
Pis encore, il y a des médecins qui prescrivent des médicaments indisponibles au niveau des officines et dont certains cas qui ne peuvent pas être remplacés.
«Il faut que les médecins soient au contact avec les pharmaciens pour avoir une idée sur les médicaments disponibles sur le marché et ceux qui connaissent une rupture de stock», a-t-il plaidé.
Une situation embarrassante qui met dans perplexité les malades dont certains sollicitent leurs proches établis à l’étranger pour les approvisionner. Alors que d’autres sont contraints de s’approcher auprès des associations à caractère humanitaire de venir à leur aide pour leur procurer leur médicament, a-t-on appris d’un pharmacien installé au Centre-ville de Tizi-Ouzou. Le représentant du Snapo au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou a émis son vœu à ce que cette rupture soit passagère, notamment avec le dépôt du programme d’importation de 2018 au mois d’août par les importateurs.

Z.C. Hamri

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …