Home / Economie / Sécurisation de l’alimentation en eau potable à Béchar: 9,5 milliards de dinars octroyés par l’Etat

Sécurisation de l’alimentation en eau potable à Béchar: 9,5 milliards de dinars octroyés par l’Etat

Afin de sécuriser définitivement l’alimentation en eau potable pour la wilaya de Béchar, qui depuis le début de l’été souffre d’un trouble dans la distribution de l’eau, l’Etat a octroyé une enveloppe financière de 9,5 milliards de dinars.
En effet, le secteur des ressources en eau a bénéficié, dans le cadre d’un programme d’urgence, d’une enveloppe de 9,5 milliards de dinars pour transférer les eaux souterraines de la nappe du continental intercalaire de Béni Ouenif, sur une distance d’environ 200 km pour mettre à la disposition des Bécharois 30.000 m3 d’eau potable par jour, indique un communiqué de l’Agence Nationale des Barrages et Transferts (ANBT). Ce projet qui est confié à l’Agence Nationale des Barrages et Transferts (ANBT) fait partie des projets lancés par le ministre, Hocine Necib, en vue de sécuriser l’AEP des populations. Il s’agit, entre autres, du projet de rénovation de la station de pompage et la rénovation de la station de traitement de Djorf Torba et du projet de réalisation d’une conduite de 22 km pour le remplacement de l’ancienne conduite en amiante entre Ouakda et Béchar. «Le projet confié à l’Agence est en phase de sélectionner les entreprises pour le démarrage imminent des travaux dans un délai de réalisation ne dépassant pas les six mois», lit-on.
Dans le même sillage, le communiqué a précisé que cette wilaya fait partie des régions structurellement déficitaires en eau, et subit depuis plus de deux ans une sécheresse excessive qui s’est propagée. «Cette sécheresse s’est traduite par une insuffisance accrue des apports au niveau du barrage Djorf Torba (70 km au sud-ouest de Béchar) qui est actuellement à son plus bas niveau. Environ 35 millions de m3 constituent actuellement sa réserve qui permet heureusement de maintenir l’alimentation en eau potable des populations jusqu’à la fin de l’année, en attendant l’arrivée des prochaines pluies», souligne la même source. A ce propos, le document a rappelé que le ministère des Ressources en eau a lancé plusieurs actions pour prévenir les coupures d’eau lors des mois d’été, notamment dans les zones éloignées. Dans ce sens, il y a lieu de rappeler que depuis jeudi dernier, plusieurs quartiers de la ville de Béchar sont touchés par des manifestations.
Deux raisons ont poussé les Bécharois à manifester, à savoir la pénurie d’eau potable qui touche les populations de la région ces derniers temps et les retards enregistrés dans l’attribution des lots de terrain. En effet, alors que les températures atteignent des niveaux inégalés, les robinets sont restés secs durant de longues journées, privant les populations de cette précieuse source de vie, et ce, malgré les assurances de Necib à ce niveau, la wilaya de Béchar comme les autres régions du sud souffre d’une pénurie d’eau. En ce qui concerne la deuxième raison, soit le retard de distribution des lots de terrain, c’est le wali de la région qui s’est engagé personnellement à régler cette situation dans un avenir proche.

Radia Choubane

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …