Home / Culture / Selouane ouechiîr el melhoun de Selouane Yousfi.. Le chant du cœur et de l’âme

Selouane ouechiîr el melhoun de Selouane Yousfi.. Le chant du cœur et de l’âme

Dévoiler ses sentiments, raconter ses ressentis, dire ses émotions et évoquer ses préoccupations tel est le credo du poète Selouane Yousfi dans son recueil intitulé «Selouane ouechiîr el Melhoun».

Paru aux éditions Colorset, le recueil de poèmes Selouane Ouechiîr El Melhoun de Yousfi Selouane qui se décline dans le genre de la poésie populaire appréhende diverses thématiques dont l’amour de la patrie, l’amour d’autrui, d’une femme, l’humanisme, la religion et le problème palestinien. Soucieux de ce qui se passe dans ce monde déshumanisé, violent et intolérant, Yousfi Selouane semble avoir trouvé l’échappatoire pour transcender ces maux et exorciser ses blessures et ses bleus à l’âme. Des blessures qui suintent encore face à un monde froid et face à ces petits riens qui rendent la vie plus belle et moins noire.

Le beau pays
Dans un premier temps, l’auteur raconte l’Algérie, son beau pays aux vaillants martyrs, au nationalisme de bon aloi et cette riche terre séculaire qui a su résister aux forces coloniales qui se sont succédés au fil des siècles. Dans certaines de ses subtiles odes, il se targue d’appartenir à ce valeureux pays. Ce pays qui a su braver les multiples conquérants pour rester libre à jamais. Cette terre si prisée et si convoitée qui a gardé jalousement les vestiges de ces innombrables conquérants. Au travers des poèmes de Selouane, on ressent cet intense patriotisme et incommensurable amour et attachement à cette terre, et à Alger Beni Mezghena dont il est natif dans le quartier d’Hussein Dey. En outre, le poète à la sensibilité exacerbée, évoque dans d’autres extraits poétiques la folie de ce monde où conflits, guerres, injustice et manque de liberté dans des pays comme la Palestine et le continent africain sont courants. Sensible aux problèmes politiques et socio-économiques de cette Afrique riche et exubérante, et de cette partie du Moyen-Orient, il plaide pour un retour à la paix et au recouvrement de l’indépendance. Dans cette première partie de ce recueil de poésie fort intéressant, il abhorre la violence et la sujétion tout en prônant un monde meilleur de liberté, de justice et d’égalité.

La Palestine
Dans la poésie de Selouane Yousfi, la Palestine qui est la grande blessure du monde arabe est le point cardinal après l’Algérie qui reste une des préoccupations majeures de cet artiste engagé. Faisant osmose avec son pays, notre poète l’évoque avec ses tripes, et ses mots puissants à la forte tonalité résonnent du tréfonds de cette mémoire collective qui fait cette identité algérienne qui colle à la peau et dont on ne peut s’en départir. Dans la seconde partie de l’œuvre, cet artiste rappelle à travers des vers à la rime parfaite d’une importante charge émotionnelle l’amour, la fuite du temps et l’être humain, ce pauvre hère qui vit dans une société moderne qui se déshumanise de plus en plus. Ce manque d’humanité est réprouvé par ce poète qui le stigmatise haut et fort. Dans les odes de Selouane, l’amour a une place prépondérante. Il est l’humus de la vie et c’est lui qui la colore pour la rendre belle, intense et optimiste. Sa poésie est subtile et pathétique. Elle reflète le chant de son âme avec quelques désillusions. Dans ses élégies, c’est un bel hymne à l’amour qui émane de l’ensemble de cette œuvre. Faisant référence à l’amour dans sa globalité, il y intègre l’amour de Dieu et du prophète Mohamed (QLSSSL) et fait un clin d’œil à l’islamisme qui a déprécié la religiosité tout en exhortant pour la dévotion et la vénération de Dieu et le respect et l’amour du prochain. Il prône un monde meilleur où l’homme est en symbiose avec son frère l’homme. Il ressort que dans ce recueil, les valeurs humaines et les qualités de cœur sont recommandées afin que l’homme ne se fourvoie pas. Avec une profondeur d’analyse et une hauteur de vue, ce poète est convaincu que l’on ne peut se réaliser qu’à travers ce noble sentiment et que l’on ne peut être que meilleur et beau.

Musicien et chanteur
Ayant plus d’une corde à son arc, ce poète, auteur compositeur et interprète a réalisé une œuvre musicale intitulée «La terre pure». Ce CD est une compilation d’opérettes éditée par Clic design. Ce chevronné homme de culture a occupé diverses fonctions notamment comme responsable culturel au niveau de l’APC d’El Harrach et guide culturel et animateur dans les bateaux de plaisance de la Cnan. Ce qui lui a fait découvrir les pays du bassin méditerranéen dont la Grèce, Malte, l’Italie et le Portugal où au regard de sa convivialité et de son affabilité, il a tissé des liens d’amitiés et d’échanges culturels. Ses rencontres avec les artistes Bouderbala Abdelkader avec lequel il a participé dans des fêtes et avec Mustapha Zemirli, ont été déterminantes pour son parcours artistique. Etant Membre du comité national pour l’animation et la culture et Membre du bureau de l’union de la fédération des arts et du chant, Selouane Yousfi, à une certaine époque, s’est imposé sur la scène artistique par son travail, sa rigueur et sa passion. Touchant à tout, il a pratiqué diverses formes d’art, se distinguant dans le domaine de la poésie où le chiîr el melhoun reste sa prédilection. On retiendra de Selouane Yousfi, sa grande culture, son urbanité et cette passion qui fait sa force.
Kheira Attouche

About Letemps

Check Also

Andalou à Paris.. L’Ensemble Culture – musique en concert au CCA

L’ensemble Culture – musique dont l’objectif est la transmission et la pérennisation du patrimoine culturel …