Home / Actualité / Session de l’APW de Tlemcen: 270 milliards octroyés aux communes

Session de l’APW de Tlemcen: 270 milliards octroyés aux communes

Afin de rattraper les retards en matière d’amélioration du cadre de vie des citoyens et de développement local, il a été alloué une enveloppe de 270 milliards de cts à la wilaya de Tlemcen.

Elle sera destinée essentiellement à plusieurs communes et vise à améliorer et moderniser tous les réseaux de raccordement en gaz de ville, AEP, d’éclairage public et assainissement, mais aussi à l’aménagement urbain et la réhabilitation de certains édifices publics.
Inaugurant les travaux de la session de l’APW de Tlemcen le wali de Tlemcen s’est dit «insatisfait de l’état dans lequel se trouve le chef-lieu de la wilaya et qu’il a été constaté plusieurs insuffisances dans divers secteurs touchant de près au cadre de vie du citoyen», et d’ajouter que «les élus se doivent de se mobiliser davantage pour améliorer l’image de la ville et que le temps des bricolages est révolu», avant d’affirmer que «l’APC de Tlemcen dispose d’importants moyens financiers pour répondre aux besoins des citoyens et qu’il est exigé dès à présent une rationalisation des dépenses et une meilleure prise en charge des préoccupations de la population sur tous les plans et dans tous les secteurs».
Il a été notifié aux élus locaux que cette enveloppe financière a été allouée par le fonds des collectivités locales du ministère de l’intérieur à titre d’un programme complémentaire et que d’autres APC vont bénéficier d’importantes tranches financières pour faire face à leurs besoins les plus urgents, les plus vitaux et les plus prioritaires.
Par ailleurs, une autre tranche de 150 milliards de cts a été aussi octroyée à la wilaya. Elle sera destinée à l’achèvement des projets qui ont été gelés ces dernières années.
Ces projets consistent en l’achèvement des programmes de raccordement en gaz de ville des populations de certaines régions enclavées et que 560 milliards de cts ont été réservé à cet effet. Par ailleurs, le wali a incité les élus locaux «à prendre en charge d’une manière effective les cas sociaux, surtout ceux qui sont dans le besoin d’un logement social» et d’ajouter que «les différentes commissions de daïra doivent accélérer la cadence dans les études de dossiers de logements sociaux tout comme la finalisation des listes des bénéficiaires de logements ruraux par les commissions communales».
Le wali a abordé la situation des logements CNEP inhabités et inaffectés depuis longtemps des communes de Sabra, Sidi Djillali, Bouihi et Béni Snouss. Il a affirmé que «des discussions sont en cours avec le directeur général de la Cnep pour trouver une solution en urgence à ces logements abandonnés depuis des années car ces logements seront affectés à titre de logements de fonction et les communes touchées par cette situation vont se faire octroyer un crédit de 50 milliards de cts pour leur réhabilitation car ils se trouvent dans un état de dégradation très avancée».
Enfin et concernant la carrière qui se trouve à quelque 400 mètres de la nouvelle cité des 100 logements sociaux distribués dernièrement à Beni-Snouss, le wali a ordonné une enquête car cette carrière utilise des explosifs et comporte un risque majeur sur les habitations et les citoyens.

B. Soufi

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …