Home / Actualité / Sessions de formation dans l’Education: Pour des ressources humaines qualifiées

Sessions de formation dans l’Education: Pour des ressources humaines qualifiées

Le département de l’Education investit dans ses ressources humaines, en organisant des sessions de formation pour différentes catégories professionnelles du secteur.

En effet, plus de 16.000 fonctionnaires, parmi lesquels 12.000 enseignants, ont participé à des sessions de formation durant l’année scolaire 2017/2018, leur permettant de se recycler et d’acquérir de nouvelles compétences. Lors d’une rencontre, organisée hier et qui a regroupé les coordonnateurs des organes d’inspection, les directeurs d’instituts de formation et les chefs de services de formation aux directions de l’éducation, la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit, a affirmé que «16.566 fonctionnaires ont bénéficié de sessions de formation, dont 12.395 enseignants, durant l’année scolaire précédente, soit un taux de 74,8 %». Nouria Benghebrit a également mentionné, que 53.352 nouveaux enseignants ont eu accès à la formation préparatoire, et des ouvriers professionnels et travailleurs de l’éducation, ont suivi 807 sessions de formation. Aussi, 157 sessions de formation ont été organisées à l’intention des inspecteurs formateurs, dont 9.233 fonctionnaires chargés de la formation, considérés par Nouria Benghebrit, comme étant le «noyau susceptible de former le reste du personnel du secteur», et a précisé que, si les inspecteurs, les chefs d’établissements scolaires et les enseignants sont prioritaires, cela est lié à leur rôle décisif «dans l’opération pédagogique et la gestion des établissements éducatifs». Au cours de cette rencontre, la ministre de l’Education a estimé que pour parvenir à «une école algérienne de qualité», il est nécessaire d’adapter les offres de la formation avec les besoins sur le terrain, et de procéder au renouvellement des contenus, pour rendre ces différentes formations plus efficientes, et, ainsi, accroître les capacités du secteur de l’Education, à travers des ressources humaines qualifiées. «Notre aspiration en matière de formation, réside dans le changement de nos comportements, pour que le bénéficiaire de la formation n’agisse pas en tant qu’administrateur, mais en gestionnaire capable de faire des opérations programmées des projets réels, qui nous permettront de prodiguer un service de qualité, en adaptation avec ce qui se fait dans les pays développés, et ce, au service des générations futures», a fait remarquer la ministre. Dans le même registre, Nouria Benghebrit a relevé, que le plan national stratégique de formation, s’articule autour du principe de l’examen des situations, auxquelles les fonctionnaires font face lors de l’exercice de leurs fonctions, leur permettant d’acquérir de nouvelles compétences, afin de s’accommoder aux développements et aux nouvelles exigences, à travers lesquelles ils dépasseront le mode de formation théorique. Enfin, et pour atteindre les objectifs que s’est tracés Nouria Benghebrit, les journées du samedi pourraient être réservées aux sessions de formation.

Malika B.

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …