Home / Société & Region / Sidi Bel Abbès.. 200 enfants autistes recensés

Sidi Bel Abbès.. 200 enfants autistes recensés

D’après la DAS, il existe actuellement 5 orthophonistes qui assurent la prise en charge des enfants autistes répartis sur les différents centres pédagogiques des inadaptés mentaux..

Les services de la direction de l’action sociale (DAS) de Sidi Bel Abbès comptent quelque 200 enfants autistes à l’échelle de la wilaya, et le problème du diagnostic se pose toujours avec acuité. L’autisme, ce trouble neuro-développemental sévère de comportement défini aussi comme «trouble envahissant du développement (TED)» ou «troubles du spectre autistique (TSA)» apparaissant avant l’âge de 3 ans, gagne du terrain ces dernières années dans le pays, car selon les spécialistes, il existe près de 100.000 cas en Algérie. C’est d’abord un handicap social, qui empêche l’enfant d’interpréter la présence de l’autre, de communiquer avec son entourage et son cerveau ne sait pas traiter correctement les informations sensorielles. Il est caractérisé par un isolement, une perturbation des interactions sociales, des troubles du langage, de la communication non verbale : ce sont des enfants qui ont besoin d’une stratégie éducative tout au long de leur vie.
Les parents des enfants autistes posent souvent le problème du diagnostic, que seuls les médecins spécialistes sont en capacité d’en déceler les signes d’un fonctionnement autistique, et orienter les parents vers les démarches du diagnostic nécessaire à l’amélioration de sa qualité de vie, voire à son adaptation à la vie autonome en société. D’après la DAS, il existe actuellement cinq orthophonistes qui assurent la prise en charge des enfants autistes répartis sur les différents centres pédagogiques des inadaptés mentaux pour une meilleure prise en charge. L’association des enfants autistes créée depuis 2013 à Sidi Bel Abbés compte actuellement 140 adhérents, et l’idéal pour les parents serait de créer des écoles spécifiques pour cette frange pas encore classée parmi les enfants handicapés, mais nécessitant une intégration dans le domaine éducatif. Pour aider les enfants autistes à avoir accès aux établissements scolaires, des classes spéciales ont été ouvertes avec le soutien de l’association de la mosquée des Chouhada, sise à la cité Makam Echahid, qui a contribué à la création de cette association et a même initié l’ouverture d’une classe avec une salle de psychomotricité spécifique pour les enfants autistes, et deux autres classes d’enseignement aux écoles Affane Fatima et Aïcha Oum El Moueminine, en coordination avec les services de la DAS.
Le problème de la formation des éducateurs et éducatrices est également posé par les spécialistes pour assurer des séances régulières aux autistes dépistés, et leur assurer un traitement réguler et efficace, afin d’éviter les risques d’un retard mental plus avancé. L’association a opté pour la création d’un centre de référence de diagnostic et d’accompagnement des parents d’enfants autistes, d’une superficie de 3500m² choisie au quartier de Sidi Djilali, dans la ville de Sidi Bel Abbès. Le terrain a été attribué, en attendant le lancement du projet qui sera initié par l’association et les personnes charitables et les donneurs, outre la subvention à débloquer pour contribuer au lancement des travaux de réalisation.
Salima D.

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …