Home / Algérie / Sidi Bel-Abbès: Un centre national de «Diar Errahma» prévu sur les monts de Tessala

Sidi Bel-Abbès: Un centre national de «Diar Errahma» prévu sur les monts de Tessala

Après avoir eu l’aval du ministère de la solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, de transformer l’ex-centre d’insuffisance respiratoire des enfants (CIR) situé sur les monts de la commune de Tessala, en un centre d’accueil du jour des personnes âgées en 2016, des démarches étaient entretenues par la direction centrale et la DAS de Sidi Bel-Abbès, pour transformer cette structure en centre national de Diar Errahma.
La DAS a décidé de récupérer, en 2016, cette structure, qui a servi pendant des années de centre pour enfants souffrant d’insuffisance respiratoire, et abandonné par la suite, lorsqu’il recevait peu de cas, ou rarement.
Il était nécessaire de lancer deux opérations de mise à niveau en matière d’aménagement et d’équipement du centre, transformé par décret exécutif de la tutelle, en un centre d’accueil du jour des personnes âgées. Le but de ladite direction était de réserver un espace d’épanouissement et de détente aux pensionnaires du centre des personnes âgées, sur un site naturel. Durant ce mois de novembre, le dossier de ce centre a été étudié par la direction centrale, qui a décidé de transformer cette structure en centre national de Diar Errahma, pour lequel la DAS de Sidi Bel-Abbès attend la décision ministérielle officielle, en vue de commencer les procédures réglementaires.
Pendant sa visite à la commune de Tessala, le wali, Abdelhafid Saci, avait proposé de pouvoir exploiter ce magnifique site naturel en projet touristique, y compris le centre d’accueil, un dossier qui a malheureusement beaucoup traîné dans les tiroirs de la direction de tourisme pendant des années, et le projet de la création d’une zone d’expansion touristique (ZET) sur les monts de Tessala a été annulé officiellement, à cause de la fragilité du terrain qui appartient à des paysans de la mutuelle du CRMA. L’étude de ce projet a couté 200 millions de centimes, mais il s’est avéré qu’il est inconstructible sur un terrain fragile, et situé à plus de 1.000 mètres d’altitude.

S. D.

About Armadex

Check Also

l’Europe face à l’extrémisme religieux.. De l’exode passif à l’islamisme actif

L’Europe est en train de voir naître, dans sa communauté musulmane, une influence djihadiste. Celle-ci …