Home / Actualité / Sidi Said répond aux travailleurs d’El Hadjar: «L’UGTA prendra en charge les doléances des travailleurs»

Sidi Said répond aux travailleurs d’El Hadjar: «L’UGTA prendra en charge les doléances des travailleurs»

Le Secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), a assuré hier, qu’il ne ménagera aucun effort dans l’intérêt des travailleurs. Le patron de la Centrale syndicale a assuré, dans une déclaration à nos confrères de Dzair News, en marge du forum d’affaires algéro-coréen, que «la centrale syndicale défendra les intérêts des travailleurs, notamment ceux du complexe d’El Hadjar, mais dans la sérénité». Et d’ajouter à ce propos, que des «négociations sont déjà engagées avec les représentants des travailleurs d’El Hadjar». M. Sidi Saïd, qui a qualifié de «bonne initiative» la transformation prochaine du Forum des chefs d’entreprise (FCE) en syndicat, a promis de travailler également aux côtés du patronat, pour améliorer les performances de l’entreprise algérienne et celles des travailleurs. Dans un autre contexte, et au sujet des métiers pénibles, longuement abordé par les syndicalistes et les travailleurs, le premier responsable de l’UGTA annonce que «la nouvelle nomenclature, qui définira la liste des métiers pénibles, sera connue dans les prochains jours», et que la commission mixte (syndicat-Gouvernement), qui a entamé ce même dossier, «a presque achevé tout son travail pour le rendre au public», ajoutant dans ce même contexte, que «Tous les secteurs d’activité ont été intégrés dans cette nomenclature. Et l’Ugta n’a exclu aucune activité. Et pour ce qui est de la pénibilité, elle est définie, et tout dépend du poste de travail occupé». Le patron de l’UGTA ajoute aussi que «la Commission nationale chargée de définir les métiers pénibles a réuni les fédérations des différents secteurs, notamment de l’éducation nationale, la santé, celui des transports et bien sûr de l’industrie». «La commission a traité également toutes les catégories de métiers, en vue de les classifier selon le degré de pénibilité», a-t-il dit. Dans un autre contexte, le patron de l’UGTA a appelé à l’accélération de l’accompagnement de l’investissement en Algérie, pour répondre aux doléances et aux attentes des travailleurs, notamment les jeunes diplômés. Il précise que «plus on reporte la création d’entreprises, plus on retarde la création d’emplois».

Smail M.

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …