Home / Economie / Situation du secteur du logement à Tizi Ouzou.. Des élus rencontrent Temmar

Situation du secteur du logement à Tizi Ouzou.. Des élus rencontrent Temmar

La localité de Bouzeguène aspire à sortir la tête de l’eau et connaître un véritable essor, aussi bien sur le plan urbanistique qu’économique.

Des responsables du RCD ainsi que le maire de la localité de Bouzeguène veulent faire bouger les choses dans le secteur du logement à Tizi Ouzou.
«C’est ainsi que les députés M. Hamid Aït Saïd et Yassine Aïssiouane ainsi que le maire de Bouzguène, Rachid Oudali ont rencontré, la semaine, au siège du ministère de l’habitat, de l’urbanisme et de la ville, le ministre M. Abdelwahid Temmar pour discuter de la situation du secteur dans la wilaya de Tizi Ouzou», avons-nous appris de sources internes au parti.
On ajoute que les deux parties ont «longuement parlé du nouveau pôle urbain Imoughlawen qui sera érigé, à l’initiative de l’APC à sa tête Rachid Oudali, autour du nouvel hôpital, déjà en phase de réalisation, à Bouzguène», comme ils ont discuté du «programme de logements lancés à Abi Youcef», des «20 logements réalisés à Iferhounène et qui nécessitent une prise en charge rapide, vu les nombreuses malfaçons constatées, pour permettre aux bénéficiaires de les rejoindre», de «la nécessité d’accorder pour Tizi Ouzou un quota supplémentaire conséquent d’aides à l’habitat rural compte tenu du manque du foncier» et de «la nouvelle formule d’aide à l’habitat groupé, proposée par les députés du RCD lors de la réunion qui s’est tenue à Tizi Ouzou avec les responsables du secteur».

Pôle urbain Imoughlawen
à Bouzguène : sortir la tête de l’eau
La localité de Bouzeguène aspire à sortir la tête de l’eau et connaître un véritable essor, aussi bien sur le plan urbanistique qu’économique.
Et pour cause, et en plus de l’hôpital de 60 lits qui va être réalisé sur le site, le pôle Imoughlawen contiendra 2300 logements ADL, 1000 logements sociaux, 5 déjà sur les lieux et ont entamé le ravitaillement des chantiers.
C’est dire que ce pôle donnera un autre visage à cette localité située au sud-est de Tizi Ouzou.
Selon les mêmes sources, et lors de cette rencontre avec Temmar, et s’agissant des équipements publics qui vont être réalisés au niveau du nouveau pôle, en plus d’un lycée et d’un CEM qui sont déjà financés, «le ministre s’est engagé, sur proposition des élus, à contraindre les entreprises contractantes à réaliser à leurs frais, dans une opération de sponsoring, un stade de football, un siège pour la poste, un centre culturel et une antenne de mairie, comme il a indiqué qu’il saisira le ministère de l’éducation pour le financement de deux groupes scolaires afin de permettre leur réalisation simultanée avec la nouvelle ville». C’est dire l’importance que représentent ces projets pour cette région.
Programme de logements d’Abi Youcef : verrat-il enfin le jour ?
Pour la localité d’Abi Youcef, commune de haute montagne relevant de la daïra de Aïn El Hammam, les hôtes du ministre ont soulevé le programme de logements qui est toujours en stand-by. Le programme en question a été lancé en 2011 et n’a pu voir le jour jusqu’aujourd’hui pour diverses raisons, notamment les «défaillances et le laxisme de l’administration», a-t-on souligné. Et pour cause, ils mettent en avant le fait que l’entreprise publique GESITP pour laquelle a été confié le projet «avec une avance forfaitaire évaluée à 44 milliards de centimes, n’a réalisé que quelques terrassements pour abandonner par la suite le chantier». C’est pourquoi, les élus ont «exigé à ce que soit remboursée la totalité de la somme, qui représente la réalisation de 155 logements du projet, par l’entreprise défaillante et contre laquelle une résiliation du contrat a été prononcé». Sur ce point précis, on apprit que «le ministre, de son côté, a répondu favorablement et s’est engagé à récupérer l’avance forfaitaire de l’entreprise». On a également appris que «compte tenu des contraintes techniques rencontrées sur le terrain, le programme a été réparti sur plusieurs sites. 422 logements vont être gardés sur le site initial, 200 vont être implantés dans la commune d’Iferhounène et le reste est dispatché sur différents sites». Là aussi, le ministre s’«est engagé à se déplacer incessamment dans la wilaya pour poser la première pierre pour la réalisation du projet».

L’habitat groupé :
la solution ?
Les mêmes hôtes du ministre de l’habitat ont souligné à ce propos que «eu égard aux spécificités de la wilaya de Tizi Ouzou, où le foncier se fait de plus en plus rare, le ministre s’est engagé à accorder des opérations d’habitat groupé au niveau des communes de la wilaya», et que les communes qui «ont des poches de terrain dans des villages peuvent les proposer, de concert avec la population locale, pour la réalisation de programmes d’habitat groupé au profit des villageois» et préciseront aussi que «le montage financier se fait avec les 70 millions de centimes d’aide à l’habitat rural et la BADR qui prendra en charge le reste à travers des prêts aux particuliers». A ce propos également, les mêmes sources ajoutent que le ministre s’est aussi «engagé à faire venir le DG de la BADR avec lui lors de son déplacement à Tizi Ouzou pour discuter du projet». Pour ce qui est du programme de recasement de l’habitat précaire que les élus ont soulevé, le ministre a «instruit son directeur du logement dans la wilaya de Tizi Ouzou pour accélérer les travaux de réalisation des 154 logements de Tizi Rachid afin de reloger les familles en attente dans les plus brefs délais».
Brahim B.

About Armadex

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …