Home / Société & Region / Solidarité ramadhanesque à Akbou.. 1763 familles nécessiteuses prises en charge

Solidarité ramadhanesque à Akbou.. 1763 familles nécessiteuses prises en charge

Au total, 1763 familles nécessiteuses, issues des différentes localités de la commune d’Akbou, ont été prises en charge par la collectivité locale dans le cadre d’une opération de solidarité à l’occasion de ce mois de ramadhan.
Un montant de 1,5 milliard de centimes a été alloué par l’APC d’Akbou de son budget communal pour mener cette action de bienfaisance, a indiqué un élu municipal. «Nous avons recensé pas moins de 1763 familles ayant besoin d’aide et de soutien. L’APC a voté un budget de 1,5 milliard de centimes pour assister ces familles démunies et les aider à faire face aux dépenses de ce mois de ramadhan», a-t-il souligné. Celui-ci a précisé que chacune de ses familles a bénéficié d’une aide financière de 8 500 DA, soit 2 500 DA de plus par rapport à ce que les autres APC de la commune ont accordé à leurs nécessiteux. En effet, la commune d’Akbou, qui compte l’une des plus grandes zones d’activité (Taharacht) au pays, est parmi les plus riches municipalités à l’échelle nationale. A noter également que pas moins de six restos du cœur ont été ouverts sur le territoire de la commune d’Akbou en ce mois de ramadhan. Ces restaurants El Rahma servent quotidiennement plus de mille repas chauds à des nécessiteux et à des passants. Côté mouvement associatif, l’association Ikhoulaf d’Akbou, œuvrant au profit des enfants issus de séparations conjugales, s’apprête, elle aussi, à distribuer 147 trousseaux, renfermant des effets vestimentaires neufs, en faveur de cette catégorie d’enfants. «Grâce à la générosité de bienfaiteurs de la région, nous avons pu préparer 147 trousseaux de l’Aïd, contenant des vêtements neufs que nous distribuerons à des enfants de parents divorcés», a déclaré le président de cette association.
R. M.

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …