Home / Sports / Soulèvement populaire.. Les sportifs s’impliquent aussi

Soulèvement populaire.. Les sportifs s’impliquent aussi

“Notre peuple mérite le plus grand respect quand je vois la façon dont il veut faire entendre sa voix”, Anthar Yahia.

Depuis l’entame des manifestations en Algérie contre le 5e mandat du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, plusieurs footballeurs, sportifs, personnalités et figures de proue du sport algérien ont affiché clairement leur soutien à ce soulèvement populaire qui réclame du changement et des réformes radicales. Véritable icône en Algérie depuis notamment le but historique et mémorable qu’il avait inscrit contre l’Egypte, à Oum Dormane, dans le fameux et inoubliable match de qualification au Mondial 2010, Anthar Yahia, actuellement manager général de l’US Orléans (seconde division française), a apporté solennellement son soutien au peuple algérien.
“Les manifestations se déroulent dans un esprit pacifique, dans le but de faire entendre la voix du peuple, dans la paix et le respect. J’ai représenté mon pays et j’espère une issue la plus favorable pour le peuple : je suis fier de voir dans quel état d’esprit se déroulent ces manifestations, entre la police et le peuple. Ce n’est pas forcément contre une personne ou un candidat : le peuple veut un changement plus profond, porte des revendications sociales. Quand le peuple s’exprime dans ce nombre, dans cette importance, à travers tout ce pays, il ne peut y avoir qu’un respect et une fierté de voir que ça se déroule dans cette ambiance et que le peuple comprend que ça ne sert à rien d’aller dans la violence : les premiers à en souffrir, ce serait vraiment le peuple”, a déclaré à France Bleue le héros d’Oum Dormane. “Notre peuple mérite le plus grand respect quand je vois la façon dont il veut faire entendre sa voix.  Une réelle démarche pacifiste.
Que Dieu protège notre Algérie”, a posté également Anthar Yahia sur son compte twitter. « Force et honneur à mon pays l’Algérie», a écrit pour sa part Faouzi Ghoulam sur ses comptes twitter et Facebook. Une autre icône du peuple algérien, l’emblématique gardien de but de l’équipe nationale de handball, Abdelmalek Slahdji, a posté une vidéo émouvante sur son compte Facebook dans laquelle il s’oppose à un 5e mandat de Bouteflika et joint sa voix à celle de ces millions de manifestants descendus dans la rue pour exiger du changement. “Mon cœur est brisé. Même les lycéens et les écoliers sont sortis dans la rue, mais le pouvoir ignore leurs revendications. Je pleure de joie en voyant tout le peuple algérien uni. Je suis contre le 5e mandat et pour le départ du gouvernement. Vive l’Algérie et que Dieu protège notre pays”, dira en pleurs le brillant portier du sept national, qui avait soutenu le quatrième mandat de Bouteflika en 2014.

Même les joueurs du MCA se mettent de la partie
L’autre vidéo qui a fait sensation sur les réseaux sociaux est incontestablement celle des joueurs du MC Alger qui scandaient les slogans chers aux manifestants contre le 5e mandat du président de la République, sur le balcon d’un hôtel à El-Eulma où ils ont effectué leur mise au vert avant le match contre l’ES Sétif. Pris en charge par la richissime Sonatrach, le MCA a l’étiquette du club du pouvoir et ses supporters avaient soutenu le quatrième de Bouteflika ouvertement dans les travées du stade 5-Juillet. Plusieurs dirigeants de clubs et de fédérations sportives ont également affiché leur soutien à cet historique soulèvement populaire et certaines d’entre eux ont même pris part aux dernières marches, à l’image du président de la JS Kabylie, Chérif Mellal, du vice-président de la Fédération algérienne de handball et patron de la JS Awzellaguen (wilaya de Béjaïa), Idriss Hassaoui, de l’ancien entraîneur de l’EN de handball, Aziz Derouaz, de l’ancien international, Sofiane Draouci, la championne olympique, Nouria Benida Merrah, l’ancien boxeur Abdelhani Kinzi, sans oublier Noureddine Henni, Ahmed Mahour Bacha, Kamel Benmissi, Abderrahmane Bergui, ancien arbitre et président de l’association Ouled El-Houma, Boualem Laroum, ancien international, entraîneur et DTN de la FAF, Abderrahmane Mehdaoui, Noureddine Saâdi et autres, qui ont tous montré leur fierté de voir le peuple algérien donner une leçon de civisme et de patriotisme au monde entier. “Les sportifs font partie du peuple et ils ont le droit d’exprimer leurs positions librement. C’est normal surtout que le calme et le civisme sont de mise”, a réagi Mustapha Berraf, président du COA, l’instance suprême du sport algérien.
Larbi Bouazza

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …