Home / Actualité / Sports, jeux traditionnels et tourisme culturel: Colloque international à Tamanrasset

Sports, jeux traditionnels et tourisme culturel: Colloque international à Tamanrasset

La ville de Tamanrasset vivra dès ce mardi, une semaine dédiée à la culture, à l’art et aux sports traditionnels. Organisé par l’association «Sauver l’Imzad», le colloque international «pratiques sportives traditionnelles et tourisme culturel durable» verra l’organisation de plusieurs activités sportives et culturelles.

Des ce lundi, la ville de Tamanrasset vivra aux rythmes du colloque international Pratiques sportives traditionnelles et tourisme culturel durable. La manifestation organisée par l’association Sauver l’Imzad et parrainée par le ministre de la jeunesse et des sports et celui du tourisme verra la participation d’éminents professeurs algériens et étrangers venus pour donner des communications et conférences et de grands artistes dont des chanteurs, musiciens et artistes peintres. L’inauguration de la manifestation qui est à sa première édition sera assurée par les artistes de l’association Sauver l’imzad que préside Mme Farida Sellal. Des 15 heures, il y aura une exhibition des méharistes avec des tirs de Baroud, une démonstration de Takouba (un sport traditionnel du Sahara) et des déclamations de poèmes accompagnées de musiques exécutées par les joueuses de l’Imzad, cet instrument de musique typiquement féminin et saharien.

Sport et culture
Pour allier la culture au sport les organisateurs ont tenu à organiser, durant ce colloque, un concours «Messas N’Imzad» qui élira la meilleure joueuse d’Imzad. Cette cérémonie sera clôturée par l’organisation d’une course de dromadaires de dix kilomètres. L’arrivée aura lieu à Dar El Imzad, siège de l’association qui a réussi à sauver cet instrument qui est depuis quelques années classé patrimoine mondial par l’UNESCO. Les conférences se tiendront dès mercredi matin avec des communications données par d’éminents spécialistes algériens et étrangers. Les thèmes seront variés, mais touchent, notamment, à des sujets tels que «Identités culturelles et universaux des jeux traditionnels» par le professeur Pierre Parlebas, «Les jeux traditionnels cognitifs : diffusion, structure, classification» par le professeur Michel Boutin ou Jeux traditionnels algériens, richesse d’un patrimoine par le Pr Ahmed Torki. D’autres communications aussi intéressantes seront connues par des professeurs à l’instar de Bertrand During, Abderrahman Ayoub, Farid Yaïci et Pierre Augier. Ils parleront, notamment, des jeux et sports traditionnels et leurs effets sur la société. L’autre thème important du colloque est l’apport des pratiques sportives traditionnelles au tourisme et les retombées économiques en matière de développement touristique culturel durable.

Peinture et musique

D’autres sujets importants seront traités par les invités du colloque. Le PDG de l’office national du tourisme (ONAT) Noureddine Sid traitera du tourisme saharien en Algérie alors qu’ Ismaïl Bekai a choisi comme thème, l’identité culturelle des jeux traditionnels Mozabites. En marge des conférences qui seront suivies de débats en présence de spécialistes comme l’anthropologue Slimane Hachi, il y aura tous les jours des exhibitions de sports traditionnels pratiqués par les Touaregs et les habitants du Sahara tels que Tachkoumet, Takouba, Tabilente (lutte Touaregue) et Maâbza ( lutte de Béchar). Dar El Imzad accueillera également une exposition d’arts plastiques avec la participation de brillants artistes dont Houria Benamara, Abderrezak Hafiane, Rima Kerkebane, Moncef Mechiche et Naima Lounes. Les activités de ce colloque international seront animées tous les soirs par des déclamations de poésie et des concerts donnés par les joueuse d’Imzad Khoulen et Nighat et des chanteuses célèbres telles que Hasna El Becharia et Badi Lalla. La soirée de clôture sera dédiée à feu Seddik Khettali, co-fondateur de l’association Sauver l’Imzad. Les organisateurs ont également prévu un atelier qui permettra à tous les présents d’apprendre à fabriquer lmzad, cet instrument de musique, père du violon et du violoncelle, qui n’a pas encore livré toute son histoire notamment avec la femme Targuie, seule habilitée à le jouer.

Un programme riche

Pour les femmes, il y aura également une séance de Henné avec Hadja Zineb. Les compétitions entre les sportifs et les amateurs de jeux traditionnels auront une bonne place durant cette manifestation appelée à devenir un festival international.
Les ministères du tourisme, de la jeunesse et des sports, la wilaya de Tamanrasset et les sponsors ont fait le premier geste pour l’organisation de ce premier colloque. D’autres organismes auraient pu y participer. En tous cas, vu le riche programme, on devrait s’attendre à une grande réussite à cette manifestation laquelle se clôturera par une grande fête le 12 janvier en soirée.
Bari Stambouli

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …