Home / Actualité / Stations de traitement des eaux usées: Une production annuelle de 40 millions de m3

Stations de traitement des eaux usées: Une production annuelle de 40 millions de m3

Les stations de traitement des eaux usées (STEP) du territoire national, produisent annuellement 40 millions de m3.

En effet, le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a déclaré, hier, que des discussions sont en cours, avec le département de l’agriculture, du développement rural et de la pêche, en prévision de l’exploitation des eaux usées traitées, dans l’irrigation des terres agricoles. Hocine Necib n’a pas manqué de souligner l’importance du programme national d’exploration et de sécurisation des nappes phréatiques, pour faire face à la baisse du débit des barrages en cas de sécheresse. En visite dans la wilaya de Tissemsilt, le ministre des Ressources en eau a annoncé, que pour la réalisation de forages destinés à l’alimentation de la population en eau potable, une enveloppe budgétaire est prévue pour le lancement des études exploratrices des eaux souterraines dans la wilaya. Ce projet vise la diversification des sources d’eau potable dans la région. «L’objectif est de diversifier les sources d’eau sachant que la région s’appuie actuellement sur les eaux superficielles seulement», a précisé Hocine Necib, ajoutant que «la diversification des sources d’eau est le seul moyen de sécuriser la disponibilité de ce produit vital dans la wilaya». Lors de sa visite, le ministre a inspecté, selon l’APS, plusieurs projets, dont celui destiné à la réhabilitation de la station de pompage et de l’adduction d’eau du barrage de Derder, implanté à Ain Defla, et celui de la station de pompage n°2 de ce barrage à Theniet El Had, celui de la station d’épuration naturelle des eaux usées du village de Selmana, dans la commune de Lâayoune, et inauguré un projet de raccordement entre deux couloirs des barrages de Derder et Koudsia Rosfa, permettant d’alimenter et d’assurer l’eau potable aux collectivités de Khemisti, Lâayoune, Tissemsilt. Sur un autre registre, Hocine Necib est revenu sur la qualité de l’eau potable, en insistant sur le fait que «tous les opérateurs activant dans le domaine de l’eau potable à travers le pays, exercent selon les normes internationales», soulignant que des contrôles rigoureux sont effectués régulièrement, pour assurer aux citoyens une eau saine.

M. B.

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …