Home / Temps réel / Suède.. Un salaire 2 000 euros par mois pour ne rien faire

Suède.. Un salaire 2 000 euros par mois pour ne rien faire

Un salaire confortable pour un «emploi éternel». C’est l’offre alléchante proposée par deux artistes suédois, Simon Goldin et Jakob Senneby. Les deux compères proposent un emploi sans réelle mission, dans le cadre de l’ouverture de la gare de Korsvägen, à Goteborg (Suède), en 2026, comme l’explique le Washington Post. Contre un salaire de 2.060 euros par mois, le travailleur n’aura qu’une mission à accomplir : se présenter tous les matins et tous les soirs à la gare, pour appuyer sur un bouton situé sous une horloge. Des lampes fluorescentes, en plus de l’éclairage traditionnel de la gare, seront allumées et signaleront sa présence aux voyageurs.
En partant, l’homme ou la femme choisie devra éteindre les lumières. Mise à part cette obligation, l’heureux élu pourra vaquer à ses occupations, même en dehors de la gare. «Le poste ne comporte aucune fonction ou responsabilité, tout ce que l’employé choisit de faire constitue son travail», explique-t-on dans la fiche de poste. Autre condition requise : l’employé ne doit pas exercer une autre activité professionnelle rémunérée.
Comme dans un emploi «normal», la personne sélectionnée bénéficiera de congés, d’une retraite et d’une augmentation annuelle de salaire. Elle pourra aussi démissionner. Les deux artistes peuvent se permettre de financer ce salaire éternel, grâce au gain d’un concours visant à façonner «les espaces architecturaux», qui leur a rapporté 7 millions de couronnes suédoises, soit 660.000 euros, comme le rappelle le quotidien régional Ouest France. Avec cette offre, Simon Goldin et Jakob Senneby veulent questionner «les notions de croissance, de productivité et de progrès qui sont au cœur de la modernité». Les candidatures seront ouvertes en 2025, un an avant l’inauguration de la gare. Aucune qualification n’est requise.

About Letemps

Check Also

Recherches.. Une immense masse métallique sous la surface de la Lune

Des chercheurs de l’Université Baylor, aux Etats-Unis, ont très récemment découvert une immense masse de …