Home / Economie / Sur fond d’incertitudes sur l’accord de l’Opep: Le pétrole en baisse

Sur fond d’incertitudes sur l’accord de l’Opep: Le pétrole en baisse

Les prix du pétrole baissaient hier en cours d’échanges européens, dans un marché prudent, les investisseurs scrutant Vienne où l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) se réunit cette semaine. Vers 11h00 GMT (12h00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 63,23 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 59 cents par rapport à la clôture de lundi.
Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la Bourse spécialisée dans l’énergie pour la même échéance cédait 54 cents à 57,57 dollars.
«La question qui accapare l’esprit de toute personne impliquée dans le marché du pétrole est quel impact aura, sur l’équilibre de l’offre et de la demande et sur les prix du pétrole, l’issue des réunions» jeudi de l’OPEP seule, mais aussi avec ces partenaires hors organisation, a observé Tamas Varga, analyste chez PVM.
Les investisseurs attendent surtout de voir si l’OPEP et ses partenaires vont fournir des détails sur l’avenir au-delà de mars 2018 de leur accord de limitation de la production. Cet accord, appliqué depuis début 2017, vise à limiter l’offre mondiale pour permettre aux prix, qui ont souffert d’une surabondance de la production entre 2014 et 2016, de se ressaisir.
Les observateurs s’attendent dans l’ensemble à ce qu’une prolongation jusqu’à fin 2018 soit annoncée jeudi, une possibilité déjà largement intégrée aux cours.
Ainsi, si l’OPEP et ses partenaires ne répondent pas aux attentes élevées des investisseurs, «nous voyons un risque de correction» à la baisse sur les prix du pétrole, ont prévenu les analystes de Commerzbank. De son côté, le cours du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l’énergie. subissait une pression supplémentaire après l’annonce lundi du colmatage aux États-Unis de la fuite sur l’oléoduc Keystone, dont les opérations de livraison de pétrole devaient reprendre progressivement hier.
«Noël était arrivé en avance pour les investisseurs pariant sur une hausse du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la Bourse spécialisée dans l’énergie. en cette fin d’année, mais cela n’a pas duré», a commenté Tamas Varga.
Les ministres de l’Energie de l’Opep et des partenaires de l’organisation, qui convergent vers Vienne pour une réunion jeudi, devraient parvenir à prolonger leur accord de limitation de la production malgré une situation géopolitique tendue.
Sauf surprise, cet accord de limitation décidé fin 2016 par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et auquel se sont joints d’autres producteurs, dont la Russie, devrait pouvoir être renouvelé, s’accordent à dire les analystes.
Son application depuis début 2017 a participé à une baisse des réserves mondiales et a fait remonter les prix. Les participants, qui avaient déjà étendu au printemps la durée de l’accord jusqu’à mars 2018, doivent désormais discuter de son futur.

Samir Malek

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …