Home / Algérie / Sur une production escomptée de 680 000 quintaux d’olives: Seulement 30% récoltés

Sur une production escomptée de 680 000 quintaux d’olives: Seulement 30% récoltés

Bien qu’elle soit quelque peu freinée par le mauvais temps qui s’est abattu ces derniers jours sur le territoire de la wilaya de Tizi-Ouzou, la récolte d’olives se poursuit et les agriculteurs jouent presque au chat et à la souris avec les conditions climatiques. A la moindre éclaircie, on se précipite à aller récolter encore quelques solives, notamment celles qui tombent par terre car on ne peu toucher aux branches quand elles sont trempées.
C’est ainsi que nous avons appris auprès de sources proches de la direction des services agricoles de la wilaya que la récolte de cette saison, qui s’annonce sous de meilleurs auspices comparativement à la précédente, avec une prévision de récolte de 680 000 quintaux d’olives à huile, contre une production de 495 680 quintaux réalisée durant la saison dernière, a atteint les 30% alors que le nombre d’huileries qui sont déjà entrées en activité est de 38 dont 18 modernes et les autres traditionnelles.
Cependant, le volume de production d’huile au quintal est juste moyen avec une moyenne de 17 litres pour un quintal trituré. Cela serait dû au manque de pluviométrie durant les mois de septembre et octobre.
S’il avait plu à cette période, la production aurait pu aller jusqu’à 22 ou 23 litres pour le quintal, ajoute-t-on. Mais on prévoit la production d’un volume de plus de 10 millions de litres d’huile, soit une en hausse de plus de deux millions de litres par rapport à la campagne précédente où il a été enregistré quelque 8 millions de litres d’huile d’olive au niveau de la wilaya.
Ces deux millions de litres d’huile d’olive représentent une hausse de 37 %, et cette récolte sera réalisée sur une superficie d’oliveraies en production de 30 980 ha, avec un rendement de 21 qx/ha, contre 16 qx/ha durant la saison 2016/2017. Pour rappel, l’oliveraie de la wilaya s’étend sur une surface globale de 36 290 ha dont 5 310 ha ne sont pas encore entrés en productivité.
Faut-il aussi rappeler que l’oliveraie de la wilaya a reçu de sérieux coups durant l’été dernier avec les incendies qui ont ravagé pas moins de 30 000 oliviers et plus de 6000 autres arbres, notamment dans la localité d’Aït Yahia Moussa conséquemment à tout cela, les pouvoirs publics ont dégagé la somme de 340 millions DA dont une partie couvre la plantation de 29 000 oliviers en remplacement de ceux incendiés, la coupe de 61 000 autres oliviers pour les régénérer.

B. B.

Check Also

l’Europe face à l’extrémisme religieux.. De l’exode passif à l’islamisme actif

L’Europe est en train de voir naître, dans sa communauté musulmane, une influence djihadiste. Celle-ci …