Home / Actualité / Système de péage à l’Autoroute: Est-ouest Pas dans l’immédiat

Système de péage à l’Autoroute: Est-ouest Pas dans l’immédiat

Finalement, le système de péage au niveau de l’autoroute Est-Ouest ne sera pas lancé dans l’immédiat, comme cela a été annoncé par la presse.

Plusieurs sources médiatiques avaient annoncé que cette mesure entrera en vigueur le mois de novembre prochain. Le ministre des Travaux publics et des transports, Abdelghani Zaalane, avait lui-même et à plusieurs reprises, affirmé que ces stations seront réceptionnées avant la fin de l’année en cours.
Mais, ce jeudi, il s’est rétracté, en affirmant que cette mesure ne sera pas appliquée dans l’immédiat. En effet, dans une réponse à la presse, en marge de la séance plénière tenue jeudi, consacrée aux questions orales à l’APN, sur l’entrée en service des points de péage à travers l’Autoroute est-ouest, Zaalane a assuré que ce système, au niveau de l’autoroute Est-ouest, ne sera pas lancé dans l’immédiat. «(…) Nous devons attendre la réception du projet de réalisation des stations et points de péage pour pouvoir ensuite fixer et annoncer le tarif», a-t-il relevé. Il est vrai que ce système ne pourra être opérationnel avant la mise en place de tous les axes liés aux prestations de services. «Des bureaux d’études spécialisés s’attèlent sur la question relative à la tarification», a-t-il expliqué. Et d’ajouter: «il sera question de voir comment assurer la compatibilité entre la capacité de paiement des citoyens, et la condition d’assurer des revenus qui seront destinés exclusivement à la maintenance de l’autoroute», a-t-il ajouté. Les travaux des points et stations de péage se poursuivent encore. Zaalane a estimé le taux d’avancement des travaux de réalisation, répartis en trois (est, centre et ouest), était de 72%. Il expliquera par la suite, que le péage permettra de générer des recettes qui seront destinées à l’entretien de cet acquis d’une importance capitale sur le plan socio-économique. «Les recettes seront destinées au financement des travaux d’entretien de l’autoroute Est-ouest», a-t-il ajouté.
Il a précisé que l’instauration du péage ne répond pas à un but lucratif. Le ministre avait indiqué récemment, que 48 postes de péage étaient en cours de réalisation au niveau des échangeurs, et 7 autres le long de l’autoroute Est-ouest. L’Algérienne des autoroutes (ADA), a de sa part, affirmé par contre que le taux de réalisation des gares de péage de pleine voie (BPV) a dépassé les 80%. En plus des tarifs qui varieront, selon le type du véhicule et la distance, de 1 et 1.5 DA/km, 55 stations de péage sont prévues sur tout le long des 1.216 km de l’autoroute est-ouest, trois d’entre elles seront mise en service pour le démarrage du système de péage.
Dans une précédente déclaration, faite le 13 mars 2018, lors d’une séance d’audition devant la commission des transports et des télécommunications à l’Assemblée populaire nationale (APN), Abdelghani Zaalane avait, pourtant, affirmé que l’autoroute est-ouest sera dotée avant fin 2018, des différents équipements d’exploitation, notamment du système de péage. Il avait notamment indiqué que les travaux d’installation des équipements concernent des systèmes de péage, de gestion du trafic routier, de météorologie, de communication interne, de surveillance-vidéo, de réseaux de fibres optiques, de transmission et d’appel d’urgence, de radio info-trafic et de panneaux d’affichage électroniques.

Fella H.

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …